ISSN 2271-1813

...

   

Dictionnaire des Conventionnels 1792-1795

Dictionnaire des Conventionnels 1792-1795, sous la direction de Michel Biard, Philippe Bourdin et Hervé Leuwers. ISBN papier 978-2-84559-153-0, 2022, 265 x 210 mm, 2 volumes, xxxiv + 1310 pages, 13 illustrations, cartonné, prix après le 15 février 2022 €220, prix de souscription €170

Télécharger le pdf d'un choix des pages

Souscription

Le Dictionnaire des Conventionnels sera publié fin mars 2022 au prix public de €220. Vous pouvez souscrire, au prix réduit de €170, avant le 15 mars 2022. Vous pouvez payer en une fois dès maintenant, ou en deux fois, €85 maintenant et €85 au moment de la publication.

Cette souscription est gérée et garantie par le Fonds de dotation Voltaire pour le Centre international d'étude du XVIIIe siècle, établi à Ferney-Voltaire depuis 1998.

Modalités de paiement:

Virement bancaire (c'est notre préférence, FR76 1027 8073 6300 0209 7160 182, CMCIFR2A) en nous transmettant vos coordonnées à contact@fonds-voltaire.org.

Par carte bancaire, sur payassociation.fr/voltaire/dc.

Par chèque payable à «Voltaire» et envoyé au Fonds Voltaire, 26 Grand'rue, F-01210 Ferney-Voltaire.

Par PayPal (contact@fonds-voltaire.org).

Les bibliothèques et autres institutions sont priées de commander le Dictionnaire au prix de €220 chez Amalivre, 62 avenue de Suffren, 75015 Paris, téléphone +33 (0)1 45 67 18 38 (Mme Perrine Gaultier), fax +33 (0)1 45 66 50 70, courriel pgaultier@amalivre.fr.

Les Conventionnels

De l'entrée en république, le 21 septembre 1792, jusqu'à l'amnistie qui espérait une nouvelle fois clore la Révolution, le 4 brumaire an IV (26 octobre 1795), quelque neuf cents hommes ont siégé sur les bancs de la Convention nationale. Ensemble, non sans de profondes divisions, ils ont élaboré les bases d'une constitution démocratique mort-née (juin 1793), établi un «gouvernement révolutionnaire» destiné à «fonder» la république en période de guerre extérieure et intérieure (octobre 1793), puis inventé une république des «meilleurs», celle du Directoire, par la Constitution de l'an III (août 1795).

Les hommes qui ont écrit l'histoire de ces trois années majeures demeuraient pour une partie d'entre eux méconnus. Depuis le Dictionnaire des Conventionnels de Kuscinski (1916), œuvre remarquable, mais inachevée et posthume, aucun travail d'ampleur n'avait permis d'examiner leurs parcours. Ces dernières années, les publications du Dictionnaire des Constituants (1991), puis du Dictionnaire des Législateurs (2007), sous la direction d'Edna Lemay, rendaient cette lacune plus visible encore. C'est pour la combler que ce Dictionnaire des Conventionnels, élaboré par une cinquantaine d'auteurs, a été conçu dans le cadre d'un projet financé par l'Agence nationale de la recherche; il retrace le parcours politique de ces fondateurs de la Première République, leurs missions dans les départements ou auprès des armées, leur travail dans les comités, leurs prises de position, leurs conflits et parfois leurs décès tragiques, en mettant les années 1792-1795 en perspective, par la présentation de leur cheminement, avant et après la Convention.

Table des matières

Tome I

   Auteurs

   Principales abréviations

   Introduction

   Repères chronologiques

   Conventionnels Alard-Izoard

Tome II

   Principales abréviations

   Conventionnels Jac-Zangiacomi

   Cartes

– 1. Les départements à l'époque de la Convention (Michel Biard et François Delisle)

– 2. Nombre de représentants attribués aux départements (Michel Biard et François Delisle)

– 3. Nombre de représentants ayant siégé (Michel Biard et François Delisle)

– 4. Conventionnels présents aux appels nominaux du 20 septembre 1792 (Hervé Leuwers et François Delisle)

– 5. Conventionnels arrivés au 30 septembre 1792 (Hervé Leuwers et François Delisle)

– 6. Conventionnels arrivés au 31 octobre 1792 (Hervé Leuwers et François Delisle)

– 7. Adresses parisiennes des Conventionnels, carte 1 (Michel Biard et François Delisle)

– 8. Adresses parisiennes des Conventionnels, carte 2 (Michel Biard et François Delisle)

– 9. Nombre d'interventions par Conventionnel (Philippe Bourdin et François Delisle)

– 10. Conventionnels ayant déclaré leur fortune (Philippe Bourdin et François Delisle)

– 11. Nombre de missions par département (Michel Biard et François Delisle)

– 12. Représentants en mission aux armées (Michel Biard et François Delisle)

– 13. Les Conventionnels décédés de mort non naturelle (Michel Biard et François Delisle)

   Annexes

– 1. Les Conventionnels ayant siégé (Michel Biard)

– 2. Les présidents de la Convention nationale (Hervé Leuwers)

– 3. Les comités de la Convention nationale (Philippe Bourdin)

– 4. Girondins et Montagnards (Hervé Leuwers)

– 5. Les 426 représentants du peuple en mission (mars 1793-brumaire an IV) (Michel Biard)

– 6. Assemblées dans lesquelles ont siégé les Conventionnels (1789-1815) (Philippe Bourdin)

– 7. Âge des Conventionnels en 1793 (Philippe Bourdin)

– 8. Professions et fonctions des Conventionnels en 1789 et en 1800 (Philippe Bourdin)

– 9. Adresses parisiennes des Conventionnels (Michel Biard)

– 10. Les principaux orateurs (Philippe Bourdin)

– 11. Les 96 Conventionnels décédés de mort non naturelle (1793-1799) (Michel Biard)

– 12. Réintégrer au sein de la Convention les proscrits encore vivants (Michel Biard)

– 13. Le devenir des Conventionnels atteints par l'ordonnance du 24 juillet 1815 et la loi du 12 janvier 1816 (Hervé Leuwers)

– 14. Dates de décès des Conventionnels (Michel Biard)

Les auteurs

Serge Aberdam, chercheur retraité au Département des sciences sociales de l'INRA
Nathalie Alzas, docteure de l'université de Provence
Gaid Andro, maîtresse de conférences à INSPE, université de Nantes
Jean Bart, professeur émérite d'histoire du droit, université de Bourgogne
Cyril Belmonte, docteur de l'université de Provence
Mathias Berton, docteur de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Serge Bianchi, professeur émérite d'histoire moderne, université Rennes II
Michel Biard, professeur d'histoire moderne, université de Rouen Normandie
Bernard Bodinier, professeur honoraire d'histoire moderne, université de Rouen
Justine Bodnar, master 2, université de Rouen Normandie
Alexiane Boudaut, master 2, université de Rouen Normandie
Philippe Bourdin, professeur d'histoire moderne, université Clermont-Auvergne, IUF
Laurent Brassart, maître de conférences, université de Lille
Patrice Bret, chercheur honoraire au Centre Alexandre Koyré, Paris
Emilie Cadio, master 2, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Matthieu Carlot, professeur certifié
Jean-Luc Chappey, professeur d'histoire des sciences, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Paul Chopelin, maître de conférences, université Jean Moulin Lyon 3
Guillaume Colot, docteur de l'université de Clermont-Ferrand
Michel Combet, maître de conférences, université de Bordeaux
Annie Crépin, maîtresse de conférences honoraire, université d'Artois
Lorenzo Cuccoli, docteur des universités de Paris 1 et de Bologne
Vincent Cuvilliers, docteur de l'université d'Artois
Bernard Dailly, professeur certifié
Hubert Delpont, docteur de l'université Bordeaux Montaigne
Robert Demeude, docteur de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Jean-Étienne Dubois, docteur de l'université Clermont-Auvergne
Anne-Marie Duport, docteure de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Annie Duprat, professeure honoraire d'histoire moderne, université de Cergy-Pontoise
Pascal Dupuy, maître de conférences, université de Rouen Normandie
Alain Duran, docteur de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Matthieu Fontaine, docteur de l'université d'Artois
Bernard Gainot, maître de conférences honoraire HDR, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Daniel Galloyer, professeur agrégé
Charlotte Goetz-Nothomb, chercheuse de l'équipe Pôlenordgroup, Bruxelles
André Goudeau, docteur de l'université de Rouen
René Grevet, professeur honoraire d'histoire moderne, université de Lille
Samuel Guicheteau, formateur à l'INSPE, université de Nantes
Jean-Pierre Harbulot, docteur de l'université de Lorraine
Philippe Jarnoux, professeur d'histoire moderne, université de Bretagne occidentale, Brest
Jean-Pierre Jessenne, professeur honoraire d'histoire moderne, université de Lille
Anne Jollet, maîtresse de conférences, université de Poitiers
Daniel Jouteux, président de la Société des Amis de la Révolution française – Club René Levasseur de la Sarthe
Maxime Kaci, maître de conférences, université de Franche-Comté
Isabelle Laboulais, professeure d'histoire moderne, université de Strasbourg
Christine Lamarre, professeur honoraire d'histoire moderne, université de Bourgogne-Franche-Comté
Christine Le Bozec, maîtresse de conférences honoraire, université de Rouen Normandie
Jean-Baptiste Legoff, archiviste-paléographe, Archives départementales d'Indre-et-Loire
Éric Lem, ambassadeur
Stefan Lemny, Bibliothèque nationale de France
Hervé Leuwers, professeur d'histoire moderne, université de Lille
Guillaume Lévêque, professeur agrégé
Suzanne Levin, docteure de l'université Paris Nanterre
Aurélien Lignereux, professeur d'histoire contemporaine, Sciences Po Grenoble – université Grenoble Alpes, IUF
Nicolas Lumbroso, magistrat, doctorant à l'université de Lille
Jean-Claude Martin, attaché de conservation du patrimoine, Archives départementales de l'Orne
Alain Massalsky, docteur de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Anne de Mathan, professeure d'histoire moderne, université de Caen Normandie
Guillaume Mazeau, maître de conférences, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Raymonde Monnier, ingénieur de recherche honoraire au CNRS
Philippe Moulis, docteur de l'université d'Artois
Matthieu de Oliveira, maître de conférences, université de Lille
Danièle Pingué, maîtresse de conférences honoraire, université de Franche-Comté
Frédérique Pitou, professeure honoraire d'histoire moderne, université du Maine au Mans
Anne Quennedey, docteure de l'université Paris-Sorbonne
Anne Rolland-Boulestreau, professeure d'histoire moderne, université catholique de l'Ouest, Angers
Jean-Paul Rothiot, maître de conférences honoraire, université de Nancy
Catherine Schmidt, docteure de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Côme Simien, maître de conférences, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Cyril Triolaire, maître de conférences, université Clermont-Auvergne
Claudy Valin, avocat
Bernard Vinot, docteur d'Etat de l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne
Dominique Waquet, chercheur associé, EHESS
Emmanuel de Waresquiel, HDR, École pratique des hautes études

 

Pour commander nos publications, contacter votre libraire ou notre distributeur, Amalivre, 62 avenue de Suffren, F-75015 Paris, téléphone +33 (0)1 45 67 18 38 (Mme Perrine Gaultier), fax +33 (0)1 45 66 50 70, courriel