ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1045

NOUVELLES LITTÉRAIRES [DE CAEN] (1740-1744)

1Titres Nouvelles littéraires.

2Dates 1740 - 1744. La collection de la B.M. de Caen rassemble en trois volumes les cinq années de publication des Nouvelles littéraires. La périodicité est en principe bimensuelle: «On donnera ces Feuilles de 15 jours en 15 jours» (Avis du Libraire). Elle est en fait irrégulière. Le journal ne paraissait pas pendant les vacances.

3Description Cinq tomes de pagination continue, représentant les cinq années de publication, regroupent 13, 27, 12, 23 et 40 livraisons. Dans la collection de Caen, le premier volume regroupe les tomes de 1740-1741 (206 p.; X-430 p.); le second, les tomes de 1742-1743 (VIII-182 + 2 p. non pag.; VIII-366 p.); le troisième, le tome de 1744 (430 p.). Cahiers de 16 p. (1740-1742), puis de 8 p. format in-8º, 120 x 185.

4Publication A Caen, chez J.C. Pyron, libraire rue Saint-Etienne. Imprimerie de la veuve Godes Rudeval, Grande rue Saint-Etienne à Caen. Prix de vente: 3 s. la livraison.

5Collaborateurs Charles Gabriel PORÉE. La revue eut pour directeur, pendant un certain temps, Morval. Parmi les collaborateurs occasionnels, on compte plusieurs membres de l'Université de Caen, des membres de l'Académie de Caen et de nombreux anonymes.

6Contenu «Voici ce qui composera ordinairement cet ouvrage. Des pièces de vers de toutes espèces, odes, épîtres, poèmes, énigmes, etc. Dissertations curieuses, réflexion sur les ouvrages nouveaux, nouvelles regardant la ville de Caen et la province; de plus j'insèrerai souvent quelques Lettres anglaises; il m'en est tombé un assez grand nombre entre les mains; on sait la réputation que l'Académie tenue à Caen par Mr. de la Guérinière, Ecuyer du Roi, s'y est acquise, et le progrès qu'y font quantité de seigneurs anglais» (Avis de l'Editeur, t. II, p. III). Productions en vers et en prose d'écrivains normands; comptes rendus des séances de l'Académie des belles-lettres de Caen; mémoires pour servir à l'histoire de cette académie; le journal comporte en outre des nouvelles romanesques, quelques textes scientifiques et des réflexions sur les sciences.

7Exemplaires B.M. Caen, Rés. FN A 1295; A.D. Calvados, 8º 713: B.M. Cherbourg, 8212 (années 1742-1743 en un volume); B.M. Aix, C 5206 (année 1744).

8Bibliographie Lavalley G., Bibliographie des journaux normands qui se trouvent à la bibliothèque municipale de Caen, Caen, 1910.

Historique L'abbé Charles Porée, frère cadet du R.P. Charles Porée, s'est fait connaître par l'Histoire de D. Ranucio d'Aletes (1736) et la Mandarinade (1738-1739). Curé de Louvigny près de Caen à partir de 1723, il fréquenta les cercles littéraires de Caen et devint secrétaire perpétuel de l'Académie. Une «société de gens de lettres», composée très probablement des académiciens, entreprit en 1740 de «rassembler dans des feuilles périodiques quelques pièces nouvelles ou les plus nouvelles, soit en prose ou en vers, qui paraissaient pour lors» (Avis de l'Editeur, t. II, p. III). Porée se chargea, à partir de 1741, d'en assurer la publication régulière. Les Nouvelles littéraires sont consacrées dans leur majeure partie aux productions d'écrivains normands, et tout particulièrement aux pièces publiées par les académiciens de Caen; on y trouve aussi un certain nombre de mémoires présentés à l'Académie par l'abbé Porée.

Alain GIRARD et Jean SGARD

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)