ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1046

NOUVELLES LITTÉRAIRES DE DIVERS PAYS (1776-1779)

1Titres Nouvelles littéraires de divers pays. Avec des Supplémens pour la Liste et le Nécrologe des Astronomes par l'Auteur du Recueil pour les Astronomes.

Continuation du Recueil pour les Astronomes.

2Dates 5 septembre 1776 - 1er octobre 1779. Six cahiers. Périodicité semestrielle; cahiers datés de 1776 (I), 1777 (II-III), 1778 (IV), 1779 (V-VI).

3Description Cahier I, 64 p.; cahier II, 64 p.; cahier III, 78 p.; cahier IV, 72 p.; cahier V, 68 p.; cahier VI, 88 p. Format in-8º, 140 x 215.

4Publication «A Berlin, chés l'Auteur, et chés Haude et Spener, Libraires».

Bernoulli avait constitué un réseau de distribution de ses périodiques astronomiques, que nous connaissons par une notice du 3e cahier (p. II): «Ces Nouvelles littéraires et d'autres ouvrages astronomiques de l'Auteur: savoir les Lettres astronomiques; le Recueil pour les astronomes; et la Liste des astronomes vivans, connus, etc.; se trouvent chés l'Auteur et  En Allemagne chés les principaux Libraires; nommément chés Haude et Spener, à Berlin.  En France, chés Valade, et chés la V. Dessaint Libraires à Paris.  En Angleterre, chés Elmsley, Libr. à Londres.  En Suisse, chés M. Mallet, Prof. d'astronomie à Genève et chés M. Em. Bernoulli, Negt. près de la Poste à Bâle.  En Italie, chés M. Kunhans, secrétaire de M. le chev. Strange, le Ministre de la Cour de Londres à Venise».

5Collaborateurs Jean III BERNOULLI (DP2).

6Contenu L'Avertissement (cahier I, p. 3-7) précise qu'il s'agit d'une continuation du Recueil pour les astronomes, et notamment de sa «4e partie». Les Nouvelles littéraires, qui n'ont aucun rapport avec la littérature, rendent compte des activités astronomiques, notamment en ce qui concerne la biographie et la bibliographie. Elles insistent sur les observations astronomiques des comètes (de 1769, 1770, 1771, 1772) ainsi que sur leur théorie.

Bernoulli fournit une grande abondance de renseignements sur de nombreux astronomes qu'il a en bonne partie connus personnellement. Parmi ceux-ci, son collègue Jean-Henri Lambert (1728-1777) lui était particulièrement proche. Il mourut inopinément le 25 septembre 1777, et Bernoulli eut tout juste le temps d'insérer dans son 3e cahier, en date du 30 septembre 1777, un «Précis de la Vie de M. Lambert», premier témoignage posthume sur Lambert, et dont le rôle fut décisif dans l'historiographie lambertienne.

7Exemplaires B.R. Bruxelles (ex. de Lalande); B.L., 531 l 24.

Roger JAQUEL

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)