ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1055

*NOUVELLES OU ANNALES DE L'ART DE GUÉRIR (1788-1791)

1Titres Nouvelles ou annales de l'art de guérir. Recueil raisonné de tout ce qu'il importe d'apprendre pour être au courant des connaissances et à l'abri des erreurs relatives à la médecine, à la chirurgie, et à la pharmacie.

La couverture porte ce titre: Nouvelles ou annales de l'art de guérir à l'usage des gens du monde.

Continuation de: Nouvelles instructives, historiques et critiques de médecine, chirurgie, et pharmacie (1785-1787).

2Dates Un volume annuel de 1788 à 1791.

3Description Quatre volumes in-12, 90 x 140 (cahiers de 24 et 12 p. alternant), de 503 à 576 p.

Epigraphe de la page de titre: Non ullam aut vim aut insidias hominum judiciis facimus, aut paramus; verum eos ad res ipsas, et rerum foedera ita adducimus, ut ipsi videant quid habeant, quid arguant, quid addant atque in commune conferant. Baco.

4Publication «A Paris au Bureau des Annales de l'Art de guérir, rue Saint-Honoré, près celle des Frondeurs, nº 238»: cette adresse n'est autre que celle de Retz lui-même. Le volume de 1791 ajoute à cette adresse celle de M. Méquignon l'aîné, libraire rue des Cordeliers, près Saint-Côme (déjà indiquée dès le t. 5 pour les souscriptions), qui est l'éditeur des volumes 1785-1787; en fin de volume, on trouve comme dans ceux-ci la mention: «Imprimerie de Clousier, rue de Sorbonne».

Souscription: 3 # par volume franc de port dans tout le royaume en 1788.

5Collaborateurs Le Docteur Noël RETZ, dit de Rochefort (voir la notice des Nouvelles instructives).

6Contenu «On y donne l'analyse raisonnée de tous les ouvrages nouveaux; on y apprécie les nouvelles découvertes; on y recueille de bonnes observations; on y détruit les nouvelles erreurs; on y prononce sur les nouveaux remèdes. Cet ouvrage supplée à la plupart des livres de médecine, et il remplace, avec avantage, tous les ouvrages périodiques relatifs à la santé» (couverture des volumes). Chaque livraison est censée apporter «les connaissances médicales universelles d'une année» (t. 5, Avertissement, p. 20).

Chaque volume est complété par une table alphabétique d'auteurs, de maladies et de remèdes.

7Exemplaires B.N., 8º T32 3 (vol. 4-7).

Historique Selon l'Avis du dernier volume, la publication sera désormais étalée en feuillets successifs afin de ne plus faire attendre le lecteur pendant une année entière; la nouvelle souscription, à 3 # 12 sous, supposera ainsi une production de 12 feuillets par an. En effet les feuillets de 36 p., tout en gardant le même format d'imprimerie (chaque feuillet est composé de deux cahiers de 24 et 12 p.), sont maintenant numérotés, sans pourtant être divisés en numéros distincts; en fait l'année 1791 comporte 14 feuillets. On peut supposer que la rapide prolifération des périodiques médicaux et leur concurrence inspiraient cette volonté de maintenir une présence mensuelle de la revue, mais les Nouvelles n'en succombèrent pas moins.

Philip STEWART

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)