ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1106

LE PASSE-TEMPS D'UN SOLITAIRE (1744-1745?)

1Titres Le Passe Temps d'un Solitaire.

2Dates 23 numéros hebdomadaires publiés sans doute à la fin de 1744 et en 1745 (mention de Fontenoy: 11 mai 1745) sans indication précise de date: «On trouvera toutes les semaines pour le prix de deux sols la présente feuille à Arles chez le Sr Mesnier, imprimeur à Tarascon, chez Mr l'abbé Yves, à Beaucaire, chez Mr l'abbé Guien. Ceux qui souhaiteront avoir la dite feuille toute l'année, il ne leur en coûtera pris chez l'imprimeur que cent sols par an». Il semble peu probable que cette périodicité ait été respectée.

3Description Chaque numéro comporte de 7 à 9 p., format in-8º. Pagination par numéro; le nº XI n'est pas paginé. On constate un changement de typographie à certaines pages; l'impression se fait plus petite et plus serrée (p. 24, 56, 63). Lettrines en tête de chaque numéro, culs-de-lampe à la fin (feuilles, chérubins, triangle inversé, etc.).

4Publication Chez Gaspard Mesnier à Arles (en fin du nº III).

6Contenu Dédicace: «Je consens, mon cher Cléon, d'entretenir avec vous un commerce réglé sur toutes sortes de matières, et de vous faire part, soit de mes découvertes, soit de mes réflexions sur tout ce qui se passe dans la vie civile [...]. Vous devez être persuadé d'avance que je vous parlerai sans partialité; et que le préjugé, ce tyran de la raison, qui fait souvent commettre tant d'injustices, n'aura aucun pouvoir sur moi».

Cette chronique, rédigée par un homme qui prétend vivre dans la solitude, porte surtout sur la guerre (guerre des Flandres, contre la Prusse, Fontenoy, etc.); on y trouve des vers sur le poème de Fontenoy de Voltaire (publié fin mai 1745): «Ai-je donc peur qu'on me raille / D'oser faire une strophe ou deux, / Après ce chantre si fameux» (p. 60). On y rencontre aussi bien une harangue des députés d'Ecosse au prince Charles-Edouard (p. 173), qu'un mémoire sur la maladie actuelle des vaches, bœufs et taureaux (p. 140), des pièces fugitives, énigmes (nº IV), épitaphes (nº XI).

7Exemplaires B.N., 8º Lc11 44 (9).

Isabelle BROUARD

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)