ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1136

LE POT-POURRI 1 (1727)

1Titres Le Pot Pourry. «Première Brochure (Le prix est de six sols)».

Modification: Le Pot Pourry Seconde Brochure contenant l'apologie du Philosophe marié Comédie Nouvelle par M. Néricault Destouches de l'Académie Française. «(Le prix est de six sols)».

2Dates Mars 1727. Deux brochures. Première brochure: permission (Hérault) du 7 mars. Seconde brochure, permission du 21 mars (Hérault). Périodicité annoncée: hebdomadaire (I, p. 20; II, p. 3). En fait, seulement deux livraisons parurent.

3Description Première brochure: 24 p., dont 18 de texte; deuxième brochure: 16 p., in-8º.

4Publication Paris, chez Jean-François Tabarie, quai de Conty, près de la rue Guénégaud (Corbeille de fruits). Pour la seconde brochure: chez la veuve Fuilleaume (sic) rue de Hurepoix, à l'entrée du pont Saint-Michel.

5Collaborateurs Philippe LE FEBVRE.

6Contenu Contenu annoncé: une aimable «variété». Le rédacteur déclare d'entrée de jeu: «Pour annoncer cet important ouvrage par une pièce qui puisse donner au lecteur une juste idée de l'érudition qui doit y tenir le premier rang, je vais lui faire part d'une déclaration d'amour...». Au début de la seconde feuille, il s'adresse à une «belle liseuse».

Contenu réel: en vrac, des vers galants (un «défi à la jalousie», une «déclaration d'amour», un «bouquet à Sylvandre»); de piquantes révélations sur la personnalité du rédacteur; deux lettres de Sénèque à Lucilius; l'extrait d'une «lettre écrite à Muzala, homme de loi à Hispahan».

Centres d'intérêt: dans un texte papillonnant où les Français apparaissent comme «les images de la légèreté, de la vivacité et de l'inconstance», l'éloge du «vrai philosophe» de Destouches, «homme aisé, sans façon, et qui n'a jamais employé le langage odieux que la dissimulation a fait passer parmi nous pour le langage poli» (Destouches, Le Philosophe marié): 12 p. dans la seconde brochure.

Table des matières p. 21-22 dans la première brochure.

7Exemplaires B.N., Z 57930.

8Bibliographie Bibliothèque française, t. IX, 1re partie, 1727, p. 156.

Historique L'auteur du Pot-pourri déclarait à la fin de sa première brochure: «Je vous en promets autant dans huitaine, encore autant dans quinze jours, et d'encore en encore, je vous mènerai loin si vous prenez le parti de me suivre». Tout en s'interrogeant sur l'accueil du «public», il proclamait dans la seconde feuille son «désir de [se] procurer le plaisir de vous en dire davantage».

Son «dessein» était trop présomptueux. Malgré son échec, et dans sa légèreté même, ce petit journal nous fournit des renseignements non négligeables sur le nouveau public qui commençait à se manifester au printemps de 1727. Il n'est pas impossible qu'on en trouve des traces dans L'Indigent philosophe de Marivaux (voir Les Journaux de Marivaux, de M. Gilot, t. I, p. 503), bien qu'il n'ait été édité que par de tout petits libraires (la veuve Guillaume ne fut imposée que pour trois livres en 1722 et cinq en 1729).

Michel GILOT

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)