ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1146

LE PROGRÈS DE LA MÉDECINE (1695-1709)

1Titres Le Progrès de la médecine, contenant un recueil de tout ce qui s'observe d'utile à la pratique, avec un jugement de tous les ouvrages qui ont un rapport à la théorie de cette science.

2Dates Livraisons mensuelles de janvier à avril 1695, avec privilège, puis en 1697: volumes pour l'année 1697 et 1698 sans tomaison ni subdivisions; nouveau mensuel lancé en 1709.

3Description La collection de la B.N. consiste en quatre éléments du même format, in-12º, 85 x 155: 1) 4 numéros in-12 de janvier à avril 1695, 85 x 155; 242 p. de pagination continue. 2) Une réédition de ceux-ci en 1697. 3) Un volume pour l'«année 1697», 160 p., portant la date de 1698 et un achevé d'imprimer du 12 octobre 1698. 4) Un «journal singulier pour l'année 1698», 80 p., portant la date de 1699 et un achevé d'imprimer du 31 janvier 1699. 5) 3 numéros pour janvier-mars 1709.

Quelques planches hors-texte illustrent un appareil chimique, un schéma théorique physique ou une maladie ou difformité physique.

4Publication Paris, Anisson (1695); pour la suite: «à Paris, chez Laurent d'Houry, rue S. Jacques devant la Fontaine S. Severin au Saint Esprit» (1697). Le volume «année 1697» porte en plus la marque de l'imprimerie d'André Cramoisy, rue de la Harpe, au Sacrifice d'Abraham. Le journal est dédié à M. de Bourdelot, médecin ordinaire du Roi.

5Collaborateurs Jean BRUNET, «libraire de Paris».

6Contenu Une série d'articles (de 5 à 7 p.) traitant d'expériences, d'anecdotes et prodiges d'ordre médical (une enfant à face monstrueuse, une grossesse d'homme), d'explications médicales et physiques: problèmes de médecine, théorie (explication de l'élévation des vapeurs dans l'air, nouvelle explication de la formation de l'univers). Brunet y met à contribution des mémoires publiés auparavant dans le Journal des savants, par exemple son «Nouveau système de la pesanteur» (1692, p. 295-296) et sa «Nouvelle explication de la réfraction de la lumière» (1693, p. 247-249).

7Exemplaires B.N., 8º T33 10 et 10(7) (seul le premier numéro comporte une page de titre).

Historique Ayant essayé sans succès de lancer son journal en 1695, Brunet (Jean et non Claude avec qui il est parfois confondu) a fait une nouvelle tentative avec le même matériel en 1697. Les numéros de 1695 et 1697 sont identiques; d'ailleurs l'extrait de privilège est dans les deux cas daté du 28 octobre 1694, et l'achevé d'imprimer du 31 janvier 1695. L'Avertissement de 1698 affirme que «la suspension de ces journaux» n'a pas interrompu les études de l'auteur, qui retient malgré tout le projet de «mémoires qu'on publiera tous les mois», sans s'en expliquer plus longuement. Le titre se modifie en même temps en «contenant tout ce qui s'observe de singulier par rapport à sa théorie et à sa pratique, avec un jugement sur toute sorte d'ouvrages de physique, et de nouvelles explications des principaux phénomènes de la nature». Le volume suivant abandonne la forme de compilation d'articles, et ajoute: «où l'on examine le sentiment de M. Mery, de l'Académie des Sciences, sur la circulation du sang dans le foetus par le trou ovalaire». En 1709, Brunet avec un nouveau privilège revient au sous-titre: «contenant des recueils de tout ce qui s'observe de singulier dans cette science, avec des réflexions de théorie et de pratique et de nouvelles explications des principaux phénomènes de la nature».

En fait, il est évident que le projet de périodique n'a pas réussi; Brunet profite du privilège, accordé en 1694 pour six ans pour «un nouveau journal de médecine» en un nombre illimité de volumes, pour écouler toute une série d'écrits discontinus. Ainsi paraît sous ce même privilège, sans autre page de titre, la Lettre de M. Silvestre à M. Régis (titre courant: «Nouvelle lettre anatomique, encore au sujet de la théorie de M. Mery»), 48 p., et peut-être d'autres ouvrages encore.

Philip STEWART

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)