ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1157

RECHERCHES DE MATHÉMATIQUE ET DE PHYSIQUE (1703, 1705)

1Titres Recherches de physique et de mathématique puis Recherches de mathématique et de physique (le titre aurait été suggéré par l'abbé Bignon, d'après la Préface de 1705).

2Dates De mars 1703 à?: une seule livraison connue.

Le privilège est daté du 13 janvier 1703. Le projet était d'un mensuel. En 1705 le t. I est sous le privilège précédent, puis l'auteur accumule les approbations dans le t. II: 6 janvier, 14 mars, 1er décembre 1703, 17 octobre 1704, toutes signées de Fontenelle. Dans le t. I, une approbation: «rien contre la foy» (p. 155, signée de Elies Du Pin, datée du 1 mars 1703).

3Description Cahiers de 24 p., format in-12. Le premier volume (daté de mars 1703) est un journal de 144 p. divisé en trois parties de 48 p. chacune (la pagination reprend à 1 jusqu'à 48). L'auteur annonce «six feuilles petit in-12 de 144 p.», 90 x 155.

1705: partie I: 108 p. (reprise de 1703); partie II: 252 p.; partie III: 240 p., le tout en un vol. 80 x 150; le t. II ou «suite de la IIIe partie» est paginé de 241 à 812, mêmes dimensions.

3 planches (figures de géométrie) dans le vol. de 1703. 8 planches dans le t. I et 10 planches de figures dans le t. II de 1705 («qui avait été promis pour le mois d'avril passé», verso de la page de titre).

4Publication «A Paris, chez Jean Moreau, rue St Jacques vis à vis S. Yves à la Toison d'Or» (1703); «Florentin Delaune, rue S. Jacques à l'Empereur et Jean Jombert près les Grands Augustins» (1705).

Le périodique est vendu en trois parties «inséparables» 14 s. avec les figures, 12 s. en 1705.

5Collaborateurs «Qui est tout composé [...] par M. PARENT de l'Académie Royale des Sciences». Voir DP2.

6Contenu Le contenu  faut-il plutôt dire le projet?  est de «présenter un abrégé des meilleures pièces de Mathématique & de Physique» et de «contribuer au progrès des sciences & à l'utilité du public». L'auteur veut que son journal soit un «livre de poche». Il voudrait aussi que «les journaux [soient] un jour le répertoire de tout ce qu'il y aura de bon et de curieux dans les sciences».

Les volumes décrits contiennent «les extraits des matières de physique et de mathématiques des journaux de France et des pays étrangers» (1re partie); une deuxième partie écrite par les auteurs; 3e partie: les nouveautés, où l'on donne la liste de «quelques pièces nouvelles qui sont prêtes à donner au public» (sur l'arithmétique: 5, sur la géométrie: 20, sur les «méchaniques»: 24, sur la physique: 7, sur l'analyse: 15, etc.).

Les auteurs cités sont très nombreux, essentiellement Descartes, Newton, Huygens, Du Hamel, Leibniz, Sauveur, le marquis de l'Hôpital, Tournemine, Saurin, Varignon, le père Lamy, La Hire, Hartzoeker, etc.

7Exemplaires L'exemplaire de 1703 (B.N., V 18884, seul accessible dans les bibliothèques publiques) est en très mauvais état. Volumes de 1705: R 14115-14116.

8Bibliographie Deux extraits dans les Mémoires de Trévoux, sept. 1713 et mars 1715. Un extrait sur le journal de Parent dans le Journal des savants de 1703 (p. 245 et suiv.), un autre en 1713 sur ses Essais et recherches (p. 440 et suiv.).

Historique Parent a eu un projet de périodique dont il a réussi à faire paraître un numéro en mars 1703, mais si on l'en croit, le libraire a fait faillite (1705, partie I, p. 9) et «il est bon d'avertir le public que ces deux premiers journaux avoient été imprimés dès le mois de mars et d'avril [1703]». Il présentait plusieurs projets de nouveaux journaux, qui n'ont jamais vu le jour, ainsi que des extraits des journaux de Leipzig (Acta Eruditorum) et des collections philosophiques d'Angleterre (Philosophical Transactions). Les volumes de 1705 sont une sorte de reprise de journaux qui auraient pu paraître, de même que ses Essais et recherches de mathématique et de physique, 1713, en 3 tomes in-12, «nouvelle édition augmentée d'un troisième volume [par rapport aux volumes de 1705], & d'un tiers au moins en chacun des deux premiers» (B.N., R 14309-14311). Le privilège au début du t. III est celui du journal de 1703 (signé le 11 mars par Trabouillet); il y a un second privilège datant de 1707 (de Cantrène) et l'on retrouve 4 approbations, du 23 juillet 1706 (Fontenelle), 20, et 28 avril 1707 de Cassini enfin du 30 signée de Fontenelle. On peut se demander si cet ouvrage n'a pas été distribué en feuilles dont nous n'avons plus de traces. L'intérêt scientifique  pour qui a le courage de passer outre au désordre de la présentation  est certain: vues originales, jugements pertinents et même de l'invention. Enfin son projet est celui d'un «vulgarisateur», au bon sens du terme et cela dès le début du XVIIIe siècle.

Anne-Marie CHOUILLET

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)