ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1158

RECHERCHES NOUVELLES ET CURIEUSES D'HISTOIRE ET DE LITTÉRATURE (1731)

1Titres Recherches nouvelles et curieuses d'histoire et de litterature.

2Dates Avril-novembre 1731. 3 volumes. Permission accordée au libraire Assiotti par le Petit Conseil de Genève, en date du 28 février 1731[1]. Prospectus soit «projet» mentionné dans la Préface (t. I, p. VII-VIII), mais non retrouvé. Périodicité mensuelle, apparemment respectée[2]. Chaque livraison porte la date d'un mois.

3Description La collection se compose de deux tomes complets et d'un troisième resté inachevé, à savoir: un premier tome dépourvu de toute indication de tomaison, contenant les livraisons d'avril, mai et juin 1731 et comptant XIV-296 p., avec 2 f. de table; un «tome second», de 308 p., pour les livraisons de juillet, août et septembre 1731; un «tome troisième», réduit aux deux numéros d'octobre et novembre 1731, comptant 193-[1] p. avec 1 f. de table. Exception faite du tout premier, les f. de titre des livraisons ne sont pas comptés dans la pagination. Le format est in-12, chaque numéro mensuel comportant quatre cahiers de 24 p., et parfois un cinquième cahier de 8 ou 12 p. 90-105 x 150-170.

Epigraphe, sur toutes les pages de titre: Omne tulit punctum, qui miscuit utile dulci. Horat. de Arte Poët.

Les deux devises Post tenebras lux et Sub umbra alarum tuarum entourant les armoiries de Genève apparaissent dans une vignette ornant la première page de titre de chaque tome. Aucune autre illustration, sinon une vignette armoriée au-dessus de la dédicace d'Assiotti au «comte de Cossell»[3].

4Publication L'adresse «A Geneve, Chez Assiotti & Compagnie.» est celle du libraire éditeur[4]. L'ouvrage a sans doute été imprimé à Genève, mais seule une étude minutieuse du matériel et des ornements typographiques pourrait permettre d'identifier l'imprimeur.

On ne possède aucun renseignement sur le prix du numéro ni sur le chiffre du tirage.

5Collaborateurs Il est désormais hors de doute que l'auteur unique de ce «petit ouvrage de mélanges littéraires» est Michel GUIRAN[5], natif d'Aix-en-Provence, bachelier de Sorbonne, chanoine d'Albi puis aumônier de l'archevêque de Toulouse, reçu prosélyte à Genève en 1730, expulsé pour vol en 1734[6]. Il était dans la septantième année de son âge quand il fonda ce périodique.

6Contenu «Il y aura dans châque Volume des Articles de Critique, d'Anecdotes, d'Histoire, de Personalités, de Gens de Lettres, de Poësie, etc.», déclare la Préface (t. I, p. X). En fait, le périodique est presque entièrement axé sur l'histoire littéraire, politique et religieuse. Des pages sont consacrées notamment à la ville de Leptis-magna (Lebida, en Tripolitaine), aux vertus guerrières des évêques de Strasbourg, au siège d'Ancône en 1172 (d'après Muratori), à Marie de Montpellier, reine d'Aragon, à Raymond Berenger, comte de Provence, au pape Benoît XII, au capitaine Arnaud de Cervola, au festin donné en mai 1488 par le maréchal Trivulce, aux courtisanes savantes (Louise Labé, Ninon de L'Enclos), au poète Jean Passerat, au «Sr. Ragot, promoteur d'Aleth», aux démêlés de Louis II Fouquet, évêque d'Agde, avec les Capucins, à François Lupazoli, consul de Venise à Smyrne, mort à 118 ans, au maréchal de Tourville, au cardinal de Jansson, à Charles Patin et à son factum de 1686, à Daniel de Cosnac, évêque de Valence puis archevêque d'Aix (d'après Choisy), à la fausse relique d'Albi, etc. L'ensemble est complété par des bons mots, des anecdotes littéraires, des fables allégoriques, des imitations d'Horace et des poèmes de circonstance, datant pour la plupart du siècle précédent: vers composés à l'occasion du siège de Candie (1667), vers sur l'abbé Cotin, sur les mœurs du temps (1687), dialogue en vers sur le général des jésuites (1693), etc. Seule la publication de quelques morceaux inspirés par le procès Girard-Cadière fait référence à l'actualité. L'auteur cite ses sources à plusieurs reprises (notamment t. I, p. 106 et t. II, p. 119, 128, 168, 269, 291). Il a de l'estime pour Bayle, qu'il ne craint pas cependant de critiquer (t. II, p. 61 et 181). Il attaque volontiers les religieux, tels les pères Daniel et Lobineau (t. I, p. 167 et 231).

Table des articles à la fin de chaque livraison (mais celle d'avril a paru avec celle de mai, et celle de juillet manque).

7Exemplaires Exemplaires localisés: B.P.U. Genève, Gk 78 (avril-oct.)[7]; Société de Lecture, Genève, Rc 85 (avril-août, nov.); Saint-Gall, Vadiana, Misc. G 366/12 (juin); Z.B. Zurich, AL 6593 (avril-sept.).

8Bibliographie Annoncé dans les Nouvelles de divers endroits (Gazette de Berne) des 9 et 12 mai 1731. – Candaux J.D., «Les gazettes helvétiques», dans Couperus, p. 165-166.

Jean-Daniel CANDAUX

 

Δ 1. Archives d'Etat, Genève, Registres du Conseil, vol. 230, p. 93.

Δ 2. Non sans prendre un peu de retard cependant, puisqu'un Avis, inséré à la fin de la livraison d'avril, déclarait (t. I, p. 104): «On donnera la suite au commencement de chaque Mois», et qu'un autre avis, imprimé au bas de la table du numéro de novembre (t. III, p. [194]), annonce qu'«On donnera le Mois de Decembre à la fin du mois».

Δ 3. Friedrich August Graf von Cosel (Cossel, Cossell) (1712-1770), fils de la comtesse Anna Constanze von Cosel, maîtresse en titre de l'électeur de Saxe et roi de Pologne Auguste le Fort (Allgemeine Deutsche Biographie, IV, 512).

Δ 4. Sur Assiotti, voir John R. Kleinschmidt, Les Imprimeurs et libraires de la République de Genève, 1700-1798, Genève, 1948, p. 57-58.

Δ 5. La mauvaise lecture d'une note manuscrite ayant fait croire à Ant.-Alex. Barbier (3e éd., Paris, 1879, t. IV, p. 24-25) que l'auteur était «un Provençal nommé l'abbé del Pairan», les Recherches nouvelles et curieuses figurent sous ce nom dans plusieurs catalogues. A noter même que dans le Catalogue de la Bibliothèque publique de Genève, Genève, 1877, t. II, p. 1253, l'abbé del Pairan est devenu l'abbé de Paira!

Δ 6. Voir sur ce curieux personnage la notice fondatrice de Françoise Weil dans DP2.

Δ 7. Exemplaire fourni par le libraire Assiotti en date du 10 mars 1733 (B.P.U. Genève, Archives Dd4, p. 110).

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)