ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1181

RECUEIL POUR LES ASTRONOMES (1771-1779)

1Titres Recueil pour les astronomes par M. Jean Bernoulli, Astronome Royal, &c.

Complété par les Nouvelles littéraires de divers pays et le Supplément au Recueil pour les Astronomes.

2Dates 1771 - 1779. Quatre volumes. L'Avant-Propos du t. I annonce «un volume tous les six mois si...» (p. VI). En fait, t. I, 1771, t. II, 1772, t. III, 1776 et t. IV (ou Supplément), 1779.

3Description Quatre volumes ou tomes: t. I, XII-284 p., avec dépliants; t. II, IV-362 p., avec 1 planche hors-texte; t. III, XII-340 p., avec 7 planches hors-texte; t. IV, voir Supplément... Format in-8º, 140 x 215.

4Publication «A Berlin, Chez l'Auteur, et se trouve à Paris chez Desaint, Libraire, rue du foin»; puis (t. III): «A Berlin, Chés l'Auteur et chés Haude et Spener, Libraires».

L'éditeur déclare, dans l'Avis au Lecteur du t. III, en date du 26 avril 1776 (p. X): «je n'ai pu me dispenser de hausser d'un quart le prix de ce 3e Vol. de mon recueil mais si l'on considère le grand nombre de tables et de planches qu'il contient, et le caractère plus petit adopté pour près du tiers du Volume, on me tiendra, je crois, quitte de toute excuse sur ce sujet».

5Collaborateurs Jean III BERNOULLI (cf. DP2), avec la collaboration de divers astronomes.

6Contenu Dans son Avant-Propos (t. I, p. V-X), l'auteur exclut certaines matières: la dioptrique, les observations météorologiques. Il prévoit quatre «parties». Dans la première, différents mémoires, originaux ou traductions de mémoires importants (par exemple de Maskelyne); la seconde partie contient des extraits et des annonces de livres nouveaux (recommandés), en particulier des mémoires académiques (de Paris, Berlin, Pétersbourg, etc.). «Je parle dans la troisième partie de plusieurs livres d'une bonté très médiocre» (à des fins bibliographiques). «La quatrième partie enfin contient des nouvelles littéraires»: l'auteur entend par là un suivi de l'actualité scientifique (par exemple des observations astronomiques, des apparitions de comètes, avec calcul de leurs éléments, leur théorie, etc.).

Une «Table des livres, ou annoncés, ou décrits ainsi que des articles dans les trois premiers volumes du Recueil pour les Astronomes» se trouve à la fin (p. 37-47) de la Liste des astronomes de 1776.

7Exemplaires B.R. Bruxelles, II 33425 A. Provient de la «Bibliotheca Hulthemiana» où il portait le nº 8214, et est garni de plusieurs ex-libris, dont celui de l'érudit bibliophile Ch. Van Hulthem. Ce propriétaire inscrivit au début du livre, en date de 1808 «exemplaire de m. de la Lande, avec des notes de sa main. ouvrage curieux et peu commun, complet en 4 volumes». Van Hulthem avait donc à peu près sûrement acquis ce livre lors de la vente de la bibliothèque de Lalande, mort en 1807.

Ces notes en encre noire, de l'écriture minuscule mais lisible de Lalande, sont minutieuses, mais dans l'ensemble sans intérêt palpitant: cependant, il lui arrive en marge d'une assertion de Maskelyne, de relever d'une façon plus précise que charitable «c'est un mensonge, car...».

Autres localisations: l'existence de trois titres différents n'indiquant pas clairement la nature périodique de la collection, englobant et couvrant quatre volumes de périodiques astronomiques spécialisés ayant paru de 1771 à 1779, a créé une situation bibliographique confusionnelle qui s'est répercutée dans la documentation bibliographique jusqu'au XXe siècle.

En France nous sommes embarrassés. Le Catalogue collectif des périodiques du début du XVIIe siècle à 1939 (Paris, B.N., 1967-1981, 5 vol.) ne contient aucun des trois titres qui nous intéressent, ni dans les t. III et IV, ni dans le tome complémentaire (V) avec ses additifs. Mais dans le Catalogue général des livres imprimés de la B.N. - Auteurs, t. XI, 1902, col. 919, on trouve, parmi les œuvres de Bernoulli, les trois volumes du Recueil pour les astronomes, probablement considérés comme des ouvrages non périodiques. On les retrouve à leur juste place de périodiques dans l'Inventaire des périodiques des bibliothèques de Strasbourg de Marie Kuhlmann, Strasbourg, 1939, p. 741, qui les signale comme présents à la bibliothèque de l'Observatoire. Il serait souhaitable et peut-être possible de déceler d'autres exemplaires en France.

En Allemagne, nous n'avons pas fait d'investigations spéciales à ce sujet.

La B.U. de Bâle contient trois références relatives à ces périodiques. D'après le catalogue, la série K.h. IX 9-12 contient les quatre volumes au complet; mais en fait le t. II manque («ist vermisst»). Les deux autres séries, Frey-Gryn V 4 bcd et Frey-Gryn J. VI 25 a-d, sont incomplètes.

Les Etats-Unis sont pourvus du tout: cf. la Union list of serials in libraries of the United States and Canada, 3e éd., t. IV, 1965, p. 3549 (Yale University, New Haven) et The National union catalog pre-1956 imprints, t. L, 1969, p. 46; à compléter par le t. DCXCVIII (Supplement), 1980, p. 53.

Signalons au hasard des sondages deux exemplaires complets dans les catalogues (sur fiches) non imprimés de deux autres bibliothèques en-dehors des zones francophone ou germanophone: à la B.U. de Pise, il y a les trois volumes du Recueil... d'une part, et d'autre part, deux exemplaires (dont le 2e au moins paraît complet) du t. IV ou Supplément... (cotes: C.k. 8/22 et C.k. 10/21). A la bibliothèque Lénine de Moscou, les quatre tomes (reliés en deux volumes) figurent sous la cote C 2/100 (1771-1776 et 1779).

Historique Les rubriques Recueil pour les astronomes, Supplément au Recueil pour les Astronomes, et Nouvelles littéraires de divers pays correspondent à un ensemble de quatre volumes d'un même périodique, faisant suite à un livre (une monographie) de l'astronome royal Jean Bernoulli, membre de l'Académie de Berlin et polygraphe, écrivant à la fois pour diffuser ses connaissances scientifiques et pour augmenter ses revenus.

En 1771, il publie un livre, les Lettres astronomiques où l'on donne idée de l'état actuel de l'astronomie pratique dans plusieurs villes de l'Europe «Par M. Jean Bernoulli», Berlin, 1771, Chez l'auteur, in-8º, VIII, 175 p., avec figures. Il y donne une «topographie» européenne de l'astronomie, sorte de reportage sur les observatoires et les astronomes qu'il a en bonne partie visités personnellement, au cours de son long voyage, en 1769, à travers l'Angleterre, la France et la Suisse.

Il veut alors exploiter cette veine en la prolongeant par un périodique, précisément le Recueil pour les astronomes, mais auquel il ne peut assurer de périodicité annuelle que pendant deux ans, en 1771 et 1772. Ses multiples autres publications et occupations, entre autres son long voyage de 10 mois, en 1774 et 1775 (2 oct. 1774 - début août 1775), vers la France méridionale et son tour de l'Italie retardent la publication du t. III. La matière ne manque pas. Il suffirait d'ailleurs d'extraire de l'excellent Journal des savants, «à mesure qu'il continue, tous les articles d'Astronomie, de Géographie et de Navigation» (t. III, p. IX).

En passant, Bernoulli remercie ce Journal des savants des extraits amples «trop remplis d'éloges, qu'on y a donnés des deux premiers Volumes de ce Recueil, et de mes Lettres astronomiques (Janv. 1772. Février et Mars 1773)». Par suite de l'abondance de matière, l'auteur s'applique à la brièveté dans ses comptes rendus bibliographiques, renvoyant pour plus de détails au Journal des savants. Même, pour ne pas trop retarder certains articles, Bernoulli les a publiés dans les Ephémérides astronomiques de Berlin (en allemand) «mais la langue allemande n'est pas assés répandue encore pour que je puisse croire avoir satisfait par là entierement à l'attente de mes lecteurs» (t. III, Au Lecteur, p. V).

Après le t. III, débordé, mais ne renonçant pas entièrement à son projet, Bernoulli change de tactique et procède d'une façon un peu déroutante pour ses futurs bibliographes: il publie en 1776 «une brochure», et inaugure «une série de six Cahiers» qui seront amalgamés rétrospectivement en 1779 en un volume de Supplément: voici le détail reconstitué de l'opération un peu alambiquée de l'auteur inventif.

En 1776 il publie une «brochure»: Liste des Astronomes Connus Actuellement Vivans, «Par ordre alphabétique des lieux de leur demeure. Précédée de réflexions d'un usage plus général, et suivie de quelques supplémens au Recueil pour les Astronomes, par l'Auteur de ce Recueil», à «Berlin, Chés l'Auteur et chés Haude et Spener, Libraires, MDCCLVII, in-8º, 48 p.».

En 1776 également, il commence la publication de Cahiers, paginés séparément, et qui paraîtront jusqu'en 1779 (6 au total), sous le titre: Nouvelles Littéraires de Divers Pays. «Avec des Supplémens pour la Liste et le Nécrologe des Astronomes, par L'Auteur du Recueil pour les Astronomes, A Berlin, chés l'Auteur, et chés Haude et Spener, Libraires.» Dès la 1re partie du 4e Cahier de ces Nouvelles littéraires, il précise, en date du 19 mai 1778 qu'il joindra à la seconde partie «un titre séparé, avec lequel on pourra faire relier ensemble ces six Cahiers, y compris la Liste des Astronomes».

Après la parution du 6e Cahier (en 1779), beaucoup d'abonnés relieront ensemble, effectivement, cette Liste et ces 6 Cahiers des Nouvelles littéraires sous le titre maintenant définitif de Supplément au Recueil pour les Astronomes.

Ainsi Bernoulli achève le projet qu'il avait indiqué dès le premier Cahier des Nouvelles littéraires (dans l'Avertissement de l'Auteur, 5 sept. 1776) de «pouvoir donner ou procurer un répertoire semblable à la France littéraire, ou à l'ouvrage qui a pour titre Das gelehrte Deutschland, mais ayant uniquement les Astronomes pour objet», et d'indiquer les progrès actuels de l'astronomie. Ensuite il précise, dans l'Avertissement du 1er octobre 1779, qu'il ne continuera plus cette tâche: «... malgré les encouragements flatteurs que j'ai reçus de plusieurs Amis, je ne puis me résoudre à continuer ce travail: Il est sujet à tant de désagrémens, pour la composition, pour l'impression et pour le débit, que personne, si je les détaillois, ne pourroit me blâmer d'y renoncer».

Ces quatre volumes du Recueil avec son Supplément, qui constituent une œuvre pionnière dans le domaine de la presse scientifique spécialisée, avaient été bien accueillis, et on en trouve encore des exemplaires complets à travers le monde.

Roger JAQUEL

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)