ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1237

SUPPLÉMENT AU JOURNAL GÉNÉRAL DE FRANCE (1787-1790)

1Titres Supplément au Journal général de France.

Janvier 1790: Supplément au Journal général de France, partie d'agriculture et d'économie rurale à l'usage des propriétaires fermiers, cultivateurs et habitans des campagnes.

12 mai 1790: Feuille d'agriculture et d'économie rurale à l'usage des proprietaires, fermiers, cultivateurs et habitans des campagnes.

Après le 29 septembre 1790: Feuille des cultivateurs par Dubois de Jancigny et Broussonet, secrétaire perpétuel de la Société royale d'agriculture.

2Dates 1787 - 29 septembre 1790. Un volume, pour 1787-1789, rassemble des livraisons bimensuelles; on commence à dater les feuilles à partir du 15 janvier 1788. Après janvier 1790, livraisons hebdomadaires.

3Description Volumes par année: 1787, 96 p.; 1788: 100 p.; 1789: 100 p.; 1790: 155 p.

Cahiers de 2 p. in-4º; vol. de 451 p.

4Publication «Bureau des affiches, rue Neuve St. Augustin, Paris».

5Collaborateurs SUTIÈRES-SARCEY, «ancien capitaine du régiment de Bretagne infanterie et gentilhomme servant du Roi». Auteur de divers ouvrages sur l'agriculture. A partir du 12 mai 1790 (nº 19) Jean-Baptiste DUBOIS DE JANCIGNY (1753-1808) se chargea seul de la publication du journal. C'était un savant et auteur de plusieurs ouvrages littéraires, politiques, d'agriculture et de commerce. Il devint préfet sous l'Empire.

6Contenu Préface: l'auteur veut encourager les paysans à lire des livres sur l'agriculture. S-S. dit qu'il a travaillé comme laboureur et comme tel a voyagé onze ans en France et à l'étranger pour étudier et essayer différentes méthodes d'agriculture. Il a aussi inventé des outils perfectionnés (charrue, herse, etc.). Il a choisi la forme de la lettre à un ami parce qu'elle est plus facile à lire et permet plus de négligence. Celles-ci sont destinées à être reliées en volumes pour constituer un ouvrage technique. Il traitera des prés naturels, des prairies, des bestiaux, de la qualité des terres, des cultures, des engrais, des vignes et des saisons. Il y mettra aussi de ses recettes. Dans une autre préface, en 1790, son successeur annonce l'insertion des décrets de l'Assemblée nationale sur l'agriculture.

Comme son titre l'indique, ce journal d'agriculture est un supplément au Journal général de France. En janvier 1790 il devient indépendant. D'abord chaque lettre est suivie d'une réponse ou de «Variétés». A partir de janvier 1788, on ajoute des comptes rendus sur des livres nouveaux français ou étrangers.

7Exemplaires B.N., 4º Lc2 69, S 4625.

Historique On trouve dans l'Introduction à la Feuille du cultivateur, 2e éd. (An III), par C. Dubois [de Jancigny], un historique du journal qu'il avait pris en main en 1788: «Depuis long-tems plusieurs souscripteurs de la Feuille du Cultivateur voulaient se procurer la totalité de notre travail, qui remonte au mois de janvier 1788. C'est à cette époque que l'un de nous (le C. Dubois) publia une Feuille d'Agriculture, qui a été le germe de celle du Cultivateur. Pendant les années 1788 et 1789, elle ne parut que tous les quinze jours; mais l'accueil qu'elle reçut alors détermina l'Auteur à la publier tous les huit jours, et c'est ainsi qu'il l'a continuée jusqu'au 6 octobre 1790, époque de la Feuille du Cultivateur». Le premier tome de cette réédition rassemble les feuilles rédigées par Dubois de Jancigny en 1788-1790 (notamment tous ses comptes rendus), et publiées alors sous le titre de Supplément au Journal général de France, puis en mai 1790, de Feuille d'agriculture.

Henry STAVAN

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)