ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1242

SUPPLÉMENT DES ESSAIS DE LITTÉRATURE (1703-1704)

1Titres Supplément des Essays de litterature. A partir de la 4e partie: Nouveau Supplement aux Essais de litterature pour la connoissance des livres Par Mr l'abbé Faydit.

2Dates 1703 -1704. Deux volumes (en complément des Essais de Tricaud). T. I: approbation de Solanet du 4 mars 1703, achevé du 31 mars. T. II: approbation de Solanet du 5 juin 1704. Privilège à Ribou du 24 mars 1703. Périodicité mensuelle annoncée (Préface, t. I).

3Description T. I: 1703, 3 parties à pagination continue: 168-32-(3) p. T. II: 1704, parties IV à VI (1 et 2), pagination continue: (18)-302 p.

Cahier de 16 p., in-12, 87 x 145.

4Publication Paris, Pierre Ribou, proche les Augustins, à la descente du Pont-Neuf, à l'Image Saint-Louis.

12 s. le numéro; sauf la 4e partie à 10 s. (coquille typographique?).

5Collaborateurs Abbé Pierre-Valentin FAYDIT: officiellement à partir du t. II, où il dit remplacer le premier auteur appelé «dans une province fort éloignée de Paris». Il n'est pas à exclure que ce journaliste anonyme soit un avatar de Faydit lui-même.

6Contenu Préface, 1re partie, t. I: «critique» des Essais de Tricaud pour donner «plus de jour et d'étendue à la matière que l'auteur des Essais n'a pas assez éclaircie». Préface, 2e partie, t. I: «je donnerai ce Supplément dans le même ordre et dans la même forme qu'il donne ses Essais»; «je donnerai un journal tous les mois qui contiendra les articles de l'Essai du mois précédent». Le Supplément passe au crible les très savantes notices que Tricaud consacre à l'érudition sacrée et profane. Le t. II traite des auteurs du première siècle, répondant ainsi au projet d'analyse chronologique des témoignages défini par Tricaud dans la préface de l'Essai de janvier 1704.

7Exemplaires Ars., 8º H 24637, t. IV et V. Autre collection: B.N., Z 12778-12779. L'exemplaire de l'Arsenal provient de la bibliothèque La Vallière (cat. de Nyon 11152), à rapprocher de l'exemplaire des Essais de Tricaud possédé par la B.N. (Q 3553-3560) et qui a la même origine.

Historique L'ardeur venimeuse de Tricaud à pourfendre ses confrères devait susciter des réactions. Pelhestre, bibliothécaire des Cordeliers de Paris, lança contre l'audacieux ses Remarques critiques qui n'allèrent pas au delà d'une première partie en 1703. La réplique de l'abbé Faydit eut plus de succès. Sur le fond, il n'y pas grand chose à dire: le débat érudit dépasse largement la culture de l'honnête homme. En revanche, on remarque quelques pratiques journalistiques singulières. Les Essais publiés par Ribou à partir de l'été 1703 sont attaqués par Pelhestre et Faydit qui publient chez le même éditeur, ce qui explique en partie qu'on retrouve généralement ces divers périodiques reliés ensemble. D'autre part, Faydit participa aussi aux Essais de Tricaud: réplique en mai 1704 à L. Rigaldi de Caen sur la Bibliothèque choisie de Le Clerc, extrait de saint Athanase obligeamment fourni à Tricaud en juin 1704. Or, à cette date Faydit publie chez le même libraire des Suppléments, où il déchire Tricaud! De son côté, ce dernier annonce dès le 15 avril 1703 la publication de la première partie du Supplément! La querelle littéraire est magnifiquement organisée et permet à chacun des deux protagonistes d'exciter le débat. L'Avis des Essais de juillet 1704 et le dernier numéro d'août attaquent Faydit. Le combat cessa, faute de lecteurs peut-être.

François MOUREAU

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)