ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 1248

*TABLETTES DRAMATIQUES (1752-1758)

1Titres Tablettes Dramatiques, contenant l'Abrégé de l'Histoire du Théâtre François, l'Etablissement des Théâtres à Paris, un Dictionnaire des Pièces, et l'Abrégé de l'Histoire des Auteurs et des Acteurs.

Supplément [...] pour les Années 1753 et 1754 contenant les Pièces nouvelles jouées, les pièces remises, les Débutans, les Anecdotes du Théâtre depuis le dernier Supplément, les Ballets, et les Auteurs du Théâtre, morts en 1753.

Supplément [...] pour les Années 1754 et 1755 contenant les Pièces nouvelles, les pièces remises, les pièces imprimées, les Débutans, les Anecdotes du Théâtre depuis le dernier Supplément, les Ballets, les Auteurs et les Acteurs du Théâtre, morts en 1754 et 1755.

Supplément [...] depuis la rentrée du Théâtre jusqu'à la clôture. Pour les Années 1755 et 1756. Contenant les Pièces nouvelles, les pièces remises, les pièces imprimées, les Débutans, les Anecdotes du Théâtre depuis le dernier Supplément et les Ballets.

Supplément [...] depuis la rentrée du Théâtre jusqu'à la clôture. Pour les Années 1756 et 1757 [1757 et 1758]. Contenant les Pièces nouvelles, les pièces remises, les pièces imprimées, les Débutans, les Ballets, les Anecdotes du Théâtre depuis le dernier Supplément, et les morts des Auteurs et des Acteurs.

2Dates Avril 1752 - avril 1758. Un volume. Privilège du 20 mars 1752. Périodicité annoncée: annuelle (les Suppléments devant être distribués chaque année «dans la quinzaine après Pâques»). Volume daté de 1752 auquel sont reliés les Suppléments de 1753 à 1758.

3Description Le volume comprend les Tablettes dramatiques de 1752 (dont le contenu est précisé dans le titre) et 6 Suppléments de 8 p. chacun.

P. I-XXII (Titre + Epître + Préface + Abrégé de l'Histoire du Théâtre François + Etablissement des Théâtres à Paris) + 244 p. (Dictionnaire du Théâtre François + Avertissement) + 88 p. (Auteurs + Avertissement + Acteurs + Avis + Corrections et Additions) + 48 p. (Suppléments en numérotation continue).

Cahier de 16 p., in-8º, 105 x 165.

4Publication A Paris, chez Sebastien Jorry, quai des Augustins, près le pont Saint-Michel, aux Cigognes (1752).

En 1753, deux adresses supplémentaires: la veuve Pissot, quai de Conti, et Duchesne, rue Saint-Jacques, au Temple du Goût.

En 1754, le nom de la veuve Pissot disparaît. Il est, dans les Suppléments de 1755 à 1758, remplacé par celui de Lambert, rue de la Comédie-Française, au Parnasse.

Le prix du vol. de 1752 est de 6 livres broché. Les Suppléments sont délivrés gratis à tous ceux qui ont acheté les Tablettes dramatiques. Ils sont vendus 12 s. à ceux qui veulent les avoir séparément.

Les Tablettes dramatiques ont été tirées à 2000 exemplaires (Abrégé de l'Histoire du Théâtre François depuis son origine jusqu'au 1er juin 1780, 1780, t. I, Avertissement).

5Collaborateurs Charles de Fieux, chevalier de MOUHY.

6Contenu Contenu annoncé: après avoir eu le dessein d'envisager «tout ce qui a rapport au Théâtre», l'auteur s'est déterminé à ne parler que de la Comédie-Française (Préface).

Contenu réel: abrégé très succinct de l'histoire du Théâtre-Français; essai chronologique de l'établissement des théâtres à Paris; liste alphabétique des pièces du Théâtre-Français jouées ou imprimées depuis Jodelle en 1552 jusqu'en 1758, sous forme de tableau en cinq colonnes avec indication des noms de la pièce et de l'auteur, de l'année des représentations, de leur nombre et de l'année de l'édition; liste des pièces remises de 1752 à 1758; histoire abrégée des auteurs dramatiques (ordre alphabétique) et liste chronologique des acteurs de 1583 à 1758; annonce des morts de comédiens et auteurs (1753-1757); dates des ouvertures et clôtures du théâtre (1753-1758).

Centre d'intérêt: tentative d'une présentation synthétique grâce à un «genre d'impression» «contraire à l'usage» (Préface): recours au tableau qui permet de rassembler le maximum de renseignements dans un minimum d'espace.

Auteurs qui font l'objet d'une mention plus particulière: Destouches, Fontenelle, Laffichard, Nivelle de La Chaussée, François Parfaict, Louis Riccoboni.

Volume de 1752: table intégrée.

7Exemplaires B.N., Yf 1742 (1) et (2).

8Bibliographie DP2, art. «Mouhy».

J. de Trévoux, mai 1752, p. 1140 et oct. 1752, 2e vol., p. 2488; Bibliothèque impartiale, juil.-août 1752, t. VI, I, p. 346; Lettres sur quelques écrits de ce temps, t. VI, 1752, Lettre III, p. 43-54.

Historique Abandonnant la fiction pour la vérité, l'histoire pour le roman, Mouhy donne ici, pour reprendre les expressions de Fréron (art. cit.), «le premier fruit de ses travaux utiles». Dans la Préface, il souligne lui-même qu'il n'a pas épargné ses soins et ses peines, puisqu'il s'est reporté aux auteurs qui se sont déjà distingués en la matière, a consulté les connaisseurs (gens du monde et comédiens) et dépouillé les registre de la Comédie-Française. En quelques mois, le volume de 1752 est épuisé, et la presse semble l'avoir favorablement accueilli, même si elle relève d'inévitables erreurs, inexactitudes, méprises ou omissions. D'ailleurs Mouhy le premier souhaite qu'on les lui fasse connaître (cf. Préface) au cas où il procéderait à une réédition. Cette réédition, il la prévoit seulement pour le début de 1757, car il veut enrichir son Dictionnaire de toutes les pièces qui ont été imprimées quelqu'ignorées qu'elles soient. En attendant, afin de conserver à l'ouvrage «les avantages de la nouveauté», il donne, «à la rentrée du Théâtre», et jusqu'en 1758, un Supplément que Le Monnier le jeune, relieur rue Saint-Jean-de-Beauvais, place sans frais à la fin du volume de 1752. Les deux premiers Suppléments sont si vite enlevés qu'une réimpression est nécessaire. Aussi le troisième est-il tiré en deux fois plus d'exemplaires. Et Mouhy d'inviter les acquéreurs des Tablettes dramatiques à venir chercher sans tarder leurs Suppléments...

Cependant, en 1753, et avant que ne paraisse le premier Supplément, il tire des Tablettes, «pièces pour pièces et lignes pour lignes», le Répertoire de toutes les pièces restées au Théâtre François... Cet extrait, qui témoigne du succès de l'ouvrage de 1752, doit, par son petit format et son prix modique (24 s. relié, 15 broché), convenir «à tous ceux qui suivent le Théâtre François».

En 1754, dans l'Avis du deuxième Supplément, Mouhy annonce qu'un second tome des Tablettes dramatiques, relatif au Théâtre-Italien (la Préface de 1752 en faisait déjà état), est prêt à être mis sous presse depuis six mois, mais qu'il en retarde l'impression par égard pour François Parfaict dont cinq des sept volumes du Dictionnaire des théâtres ont paru.

Après avoir donné, en 1758, le sixième Supplément, il songe à rééditer les Tablettes. Mais le maréchal duc de Belle-Isle, ministre de la Guerre, le charge des «affaires secrètes» de ce département et lui demande de s'en occuper exclusivement. Après la mort du duc (1761), qui le laisse sans emploi, il reprend l'idée d'une réédition des Tablettes dramatiques. Cependant, le comte de Pont-de-Veyle, à qui il déclare devoir le succès de cet ouvrage, l'incite à étendre ses recherches et à mettre au jour un «corps complet» de l'Histoire du Théâtre-Français. Mouhy y travaille pendant sept ans. Retardée par diverses difficultés, l'impression de l'Abrégé de l'Histoire du Théâtre François depuis son origine jusqu'au 1er juin de l'année 1780 (3 vol.) a finalement lieu en 1780.

Robert GRANDEROUTE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)