ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 143

*BIBLIOGRAPHIE PARISIENNE (1772-1774)

1Titres Bibliographie parisienne ou Catalogue d'ouvrages de Sciences, de Littérature et de tout ce qui concerne les Beaux-Arts [...] Année 1770 (publiée en 1772).

Puis: Bibliographie parisienne ou Catalogue des ouvrages [...] Année 1769 (publiée en 1774).

2Dates Bibliographie commentée des années 1769 et 1770. Privilège des vol. de 1770: pour 6 ans à Neuve-Eglise le 14 septembre 1768, cédé à Desnos le 21 mars 1769 (Registre des privilèges et en fin du t. VI). Approbation: 3 août 1772.

Privilège du vol. de 1769: pour 6 ans du 20 avril 1774. Approbation: 1er novembre 1774.

3Description Quatre volumes: 1770, 6 t. en 3 vol.; 1769, 1 vol.; 1770: p. XVI-192, 190, 192, 192, 242 + LXXX (tables) + 4 (approbation et privilège); 1769: p. XVI-280.

1770: texte encadré, bandeau signé V.L.S. (Vincent Le Sueur) aux t. I et II, remplacé ensuite par un grand bois anonyme représentant la salle de lecture d'une bibliothèque.

Cahiers de 16 p. in-8º, 123 x 200.

4Publication Paris. 1770: Desnos, libraire, ingénieur-géographe du roi de Danemark, rue Saint-Jacques, au Globe. 1769: Ruault, rue de la Harpe, 1774.

Abonnement: 1770, par souscription jusqu'au 1er octobre 1770, 3 # le volume, ensuite 4 # en feuilles et 4 # 4 s. broché (t. I, p. V); 1769, 3 # 12 s. broché.

5Collaborateurs Fondateur: DELLEPIERRE DE NEUVE-ÉGLISE, ancien officier de cavalerie (F.L., notice).

Collaborateurs réguliers: Pierre Thomas Nicolas Hurtaut, professeur à l'Ecole militaire et maître de pension (F.L., S., B.Un.); Vaquette d'Hermilly (DP2, F.L., S.).

6Contenu Contenu annoncé, 1770 (Plan): «les différents jugements que MM. les journalistes ont porté des ouvrages».

Contenu réel, 1770: chaque tome est divisé en plusieurs sections comprenant une liste de nouveautés assortie des comptes rendus parus dans la presse. Le volume de 1769 se réduit le plus souvent à une liste sans autres détails que bibliographiques.

Principaux centres d'intérêt: outre la littérature, presse périodique, géographie, musique, gravure, édits.

Auteurs étudiés: la Bibliographie semble un répertoire à peu près complet de la production annuelle considérée dans ses divers domaines.

Tables, 1770, t. VI, LXXX p. + 1 p. d'errata: 1) table des matières; 2) index nominum; 3) index des dessinateurs et des graveurs; 4) index des musiciens; 5) index des libraires. 1769: p. 265-280, table des matières.

7Exemplaires Ars., 8º H 26226-26227 (2 ex.; ex. en veau provient de la bibliothèque La Vallière; cat. de Nyon, nº 11211); B.N., Q 3799-3804 (année 1770); Inst., 8º AA 447 (1770).

8Bibliographie H.P.L.P., t. III; H.G.P. (R.P.).

Source manuscrite, 1768, 28 juil., Registre des privilèges, nº 235. B.N., ms. f. fr. 22001, p. 48.

F.L., 1768, t. I, p. 350-351. Gazette de France (cf. Bibliothèque parisienne, 1770, t. I, p. V). F.L., Supplément, seconde partie, 1778, p. 21.

Historique Cette sorte d'«esprit des comptes rendus de presse» relevait d'une idée originale, vraisemblablement due à Neuve-Eglise, mais qu'il ne put, non plus que ses successeurs dans cette tâche, mener à bien (Avis du libraire, 1770, t. I, p. III). Donner sous forme raisonnée le jugement des journaux sur les productions intellectuelles ou artistiques était une entreprise sans doute démesurée qui amenait à dépouiller l'essentiel de la presse littéraire: Mercure, Affiches, Journal encyclopédique, Journal ecclésiastique, Journal des Beaux-Arts, Avant-Coureur, Année littéraire, Gazette universelle de littérature, Journal des savants, Encyclopédie militaire, Ephémérides du citoyen, Journal de musique, Portefeuille hebdomadaire, Journal de médecine. Cette compilation touche à la presse périodique par ce biais. A cette entreprise bibliographique était liée une affaire commerciale visant à vendre à prix marqués les nouveautés (p. X): le monde de la librairie ne fut guère favorable à la publicité de ses tarifs (p. XI). Née en 1771 avec le projet de bâtir des bibliographies sur chacune des années précédentes (p. XIII et XV), la bibliographie de 1770 ne dura pas: la tentative de la ranimer en 1774 eut moins d'ambition. Faut-il croire, comme le suggère le rédacteur, que la difficulté à se procurer les périodiques tarit la source d'informations (p.  XII)? De fait, on peut croire que cette bibliographie plus ambitieuse que La France littéraire de Duchesne demandait une équipe de compilateurs que Desnos, et moins encore Ruault, ne voulurent pas fournir à son directeur. Pour chacune des deux années, l'historien trouvera, documentée par des échos de presse, une liste de périodiques en activité.

François MOUREAU

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)