ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 144

BIBLIOTHÈQUE AMUSANTE ET INSTRUCTIVE (1753-1755)

1Titres Bibliothèque amusante et instructive, contenant des Anecdotes intéressantes et des Histoires curieuses tirées des meilleurs auteurs.

2Dates Trois tomes: 1753-1755. Privilège: Versailles le 20 décembre 1751, registré à Paris le 24 décembre 1751. Approbations: 2 décembre 1752 (t. I) et 20 février 1755 (t. II).

Le 1er volume paraît en 1753 et est daté de 1753; les deux autres sont datés de 1755.

3Description Tomes divisés en chapitres: 23 (t. I), 28 (t. II), 30 (t. III). T. I: 344 p. (Epître, Avertissement et Table non paginés); t. II: IV + 376 p.; t. III: 382 p.

Cahiers de 24 p., 95 x 166, in-12.

4Publication «A Paris chez Duchesne, Libraire, rue S[t] Jacques, au-dessous de la Fontaine S[t] Benoît, au Temple du Goût».

5Collaborateurs Jean-Pierre NICÉRON (t. I) et François-Joachim DU PORT DU TERTRE (t. II et III).

6Contenu Contenu annoncé: choix de ce qu'«un très grand nombre de volumes» renferment «de plus curieux» (Avertissement, t. I): bons mots, «anecdotes facétieuses» (Epître, t. I), mais aussi traits historiques roulant sur «des matières assez graves» et empruntés à l'histoire française et étrangère (Avertissement, t. I), ancienne et moderne (Avertissement, t. II).

Contenu réel: collection de traits agréables et instructifs relatifs aux mœurs, métiers, institutions et découvertes, aux sentiments, vertus et vices... et tirés de l'histoire des peuples (Occident et Orient), des littératures anciennes et modernes (de Plutarque à Thomas Morus et Voltaire), avec une prédilection pour ce qui est singulier, divertissant, surprenant, ingénieux...

Centres d'intérêt: diversité des sources, emprunts et citations; rappel de nombreux traits historiques; agrément des contes, bons mots, apophtegmes, anecdotes...

Tables: chaque volume a sa table (non paginée dans le t. I, paginée dans les t. II et III).

7Exemplaires Ars., 8º B.L. 34.328 (1-3).

8Bibliographie Rééditions: 1755 (B.M. Bordeaux, B. 9.947) et Bibliothèque de campagne ou les Amusements du cœur et de l'esprit, t. XXIII et XXIV, Amsterdam et Paris, s.d. (B.N., Y2 18.029-18.031). Dans ces rééditions les t. I et II contiennent chacun un chapitre supplémentaire (t. I: chap. 24 et t. II: chap. 29).

Mention dans les Lettres sur quelques écrits de ce temps, t. VIII, Lettre 9, 24 févr. 1753, p. 210-216.

Historique Composé par le père Nicéron, barnabite, qui, «dans ses heures de loisir», s'amusait à recueillir ce qu'il trouvait «de plus ingénieux et de plus plaisant dans les Ana et dans les compilations de Gayot de Pitaval» (Fréron, Lettre citée), le t. I, paru après la mort de l'auteur, est l'objet d'«un prompt débit» qui détermine le libraire à continuer l'ouvrage (Avertissement, t. II). Quand il publie le t. II assuré par les soins de Du Port du Tertre, l'éditeur ne cache pas que, si ce second volume «a le même succès» que le premier, il se fera «un plaisir de contenter le goût du public en ajoutant encore quelques volumes». En fait, la collection ne dépassera pas le t. III. On ne s'étonne pas du bon accueil réservé à ce qui se présente comme «une bibliothèque portative» (ibid.) (genre d'ouvrages si prisé au XVIIIe siècle) et qui a le mérite de puiser à des sources anciennes comme à des sources récentes et contemporaines.

Robert GRANDEROUTE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)