ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 15

AFFICHES DU BEAUVAISIS (1786-1788)

1Titres Affiches du Beauvaisis, du Soissonais etc.

Devient à partir du 24 février 1788: Affiches de Compiègne et du Beauvaisis.

2Dates Dimanche 2 janvier 1786 - dimanche 28 décembre 1788. Trois volumes. Approbation et privilège, premier permis d'imprimer: 29 décembre 1785; 2e prospectus dans le nº 1, 7 janvier 1787.

Annoncé hebdomadaire, ce journal paraît le dimanche. 53 livraisons en 1786, 52 en 1787 et 1788. Un volume par an. 1786 (I), 1787 (II), 1788 (III).

3Description Trois volumes, reliés en un à la B.N. Chaque volume comporte les 52 numéros chiffrés et datés; 210 p. par volume, 4 p. par cahier, 150 x 200, in-4º.

Devise: Non ista vagis rumoribus audis, Ovid (Ovidius) (seul. en 1786). Frontispice dans les derniers numéros de 1788: deux Hercules entourant un lion héraldique.

4Publication A Compiègne, chez Bertrand. Imprimerie de Bertrand, imprimeur du Roi et de la Ville.

Souscriptions pour cette feuille à Beauvais, Compiègne, Crépy, La Ferté-Milon, Noyon, Paris (chez le sieur Quinquet, Apoticaire, rue du Marché aux poirées), Saint-Quentin, Senlis, Soissons, Versailles, chez les Libraires et Directeurs des Postes.

Abonnements: 7 # 4 s. par an à Compiègne, 9 # dans les autres villes.

Quelques noms d'abonnés: F. curé de Th.; La Ripardière, officier; M. le comte de Bacon; M. Blin de la Chaussée (cf. P. Blondeau, p. 16).

5Collaborateurs Fondateur: Jacques-François de Paule BERTRAND, dit Bertrand-Quinquet (du nom de sa femme, née Quinquet). Le nom de l'imprimeur Bertrand figure dans tous les numéros. Mais les articles restent anonymes et Bertrand déclare vouloir garder le silence sur l'identité de ses rédacteurs. On peut légitimement supposer (au vu de ses autres écrits) que Bertrand a été le principal rédacteur (cf. J. Bernet, p. 12).

Collaborateurs occasionnels: Mulot de La Ménardière, poète; Félix-François Nogaret bibliothécaire de la comtesse d'Artois. Nombreux envois de lecteurs (par ex. Quinquet, diacre instituteur, parent de Mme Bertrand).

6Contenu Contenu annoncé: 1) Biens à vendre ou à louer. 2) Objets perdus ou trouvés. 3) Demandes et annonces. 4) Agriculture et commerce. 5) Inventions, découvertes. 6) Anecdotes intéressantes, aventures singulières. 7) Prix du pain, du vin, du blé. 8) Foires. 9) Mariages, morts des personnes remarquables. 10) Hypothèques. 11) Auteurs qui voudraient faire annoncer leurs ouvrages. 12) Idées neuves et philosophiques (Prospectus du 7 janvier 1787).

Contenu réel: Annonces (ventes, locations, hypothèques, événements importants, signalement de criminels, prix des marchandises). Envois de lecteurs (lettres, poèmes, jeux). Articles pratiques (agriculture, cuisine, médecine...). Analyses souvent longues d'ouvrages très divers (littérature, morale, éducation, politique, économie, histoire, géographie, médecine...).

Centres d'intérêt: Vie quotidienne. Actualité littéraire: ouvrages, académies, genres et règles. Education et morale. Questions sociales («philanthropie»). Questions économiques (agriculture, fiscalité). Rapports entre la capitale et la province.

Auteurs cités: Beffroy de Reigny («le cousin Jacques»), Bérenger, Boufflers, Chénier, Diderot, Florian, Gresset, La Harpe, Linguet, Moustiers, Parny, Piis (de), Rétif, Rousseau, Voltaire, etc. (rubrique des comptes rendus: «la littérature a toujours été la base de ce journal», 6 janvier 1788).

7Exemplaires B.N., 4º Lc9 24 (13); B.M. Compiègne (coll. incomplète).

8Bibliographie Sorel A., «L'imprimerie et la librairie à Compiègne avant 1789: Bertrand-Quinquet, imprimeur-libraire à Compiègne», Bulletin de la Société historique de Compiègne, t. IX, 1899. – Blondeau P., «Un journal local à la veille de la Révolution: les Affiches de Compiègne et du Beauvaisis (1786-88)», Annales historiques compiègnoises, nº 1, janv. 1978, p. 13-33. – Bernet J., «Rousseau, Voltaire et la Révolution à Compiègne», Annales historiques compiègnoises, nº 3-4, juin-oct. 1978, p. 8-24.

Historique Le Prospectus du 7 janvier 1787 énumère les destinataires du périodique: «Propriétaires, Capitalistes, Commis, Cultivateurs, Négociants, Gens d'affaires, Gens de lettres et artistes, Dames»...

Sur Jacques-François de Paule Bertrand dit Bertrand-Quinquet (Compiègne 1755 - Paris 1808), les indications les plus précises se trouvent dans les articles cités de P. Blondeau et J. Bernet. Fils de l'imprimeur Louis Bertrand, J.F. Bertrand imprime des almanachs et des papiers officiels, puis lance son périodique qu'il interrompt pour se consacrer à la lutte politique dès avant 1789. Ce «Mirabeau compiégnois» fera carrière dans l'administration du district de Compiègne jusqu'en 1795 tout en animant le club des Jacobins compiégnois (Société des Amis de la Constitution puis de la République) et en impulsant des campagnes déchristianisatrices. Réfugié à Paris après janvier 1795, il y reprend une activité d'imprimeur, puis entre comme chef de bureau dans les services de police de Fouché (1802-1808).

Philippe BLONDEAU et Eric WALTER

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)