ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 189

LE CABINET DES NOUVELLISTES (1728)

1Titres Le Cabinet des Nouvellistes, ou les Nouvelles du Tems mises en Figures, contenant un recueil général de toutes les curiosités, nouveautés et événemens qui arrivent chaque mois dans toutes les parties de l'Europe, avec une description des Modes, des habillemens, des meubles,...

2Dates Etant donnée la numérotation des pages de novembre 1728, Le Cabinet devait exister depuis plusieurs mois déjà. Périodicité: mensuelle.

3Description Un fragment du Cabinet des nouvellistes: p. 542-561, in-12, 97 x 161. En tête de ces pages, une médaille de Louis XV, d'après Le Blanc, collée sur la première page. Page 561, un cul-de-lampe de Papillon collé: ubi pietas ibi deus. Les paragraphes de l'article sont précédés de l'indication «tabl[eau]» et numérotés en ordre continu; c'est la justification du sous-titre «Nouvelles du Tems mises en Figures»; les deux pièces de vers, p. 553 et 555, comportent les indications: fig. 59 et fig. 60. Y avait-il des figures de mode?

4Publication En bas de la deuxième page, à l'encre: «Extrait du journal intitulé: le Cabinet des Nouvellistes (par le sieur Henry), novembre 1728, Paris, d'Houry, Vve Pissot et P.M. Brunek, fils, 1728».

5Collaborateurs Le Sieur HENRY.

6Contenu Pas de contenu annoncé, si ce n'est dans le titre complet. Contenu réel: maladie et guérison du Roi (la petite vérole d'octobre 1728); vers allégoriques sur la maladie et la guérison du Roi; vers allégoriques sur le Soleil et la Nature; réjouissances, à cause de la guérison du Roi.

Principaux centres d'intérêt: emploi du temps et description détaillée de la maladie du Roi.

7Exemplaires B.N., Rés. Lc2 2219 (fragment relié et cartonné).

8Bibliographie Mention dans: Journal de la Mode et du Goût, de Lamésangère (nº 42, 22e année, 31 juil. 1818, p. 334, B.N., Rés. L 14 c 4). – Cornu P., «Essai bibliographique sur les Recueils de modes au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle», dans Les Documents pour l'histoire du costume, de G. Schéfer, Paris, Goupil, 1911, p. 1-32.

Historique Lamésangère donne dans son Journal la liste des premiers journaux de modes; il cite comme le plus ancien le Cabinet des nouvellistes; il dit ne le connaître que par les bibliographies.

Peut-être qu'une assez longue notice, de trois pages et demie manuscrites, s'intitulant «Modes de 1729», transcrite dans un recueil factice du Cabinet des Estampes («Modes en 1730», Oa 79 Pet. Fol.) est un fragment du texte du Cabinet des nouvellistes. Cette notice est l'énumération des nouveautés de l'hiver, soit de 1729, soit de 1730, tant à l'usage des hommes, qu'à l'usage des femmes; elle peut être extraite d'une gazette car l'adresse d'une coiffeuse de Paris est présentée à la façon d'une réclame. Mais le Cabinet des nouvellistes existait-il encore à l'époque où elle a été rédigée? Il serait en tous cas la première tentative de journal de modes.

Caroline RIMBAULT

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)