ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 22

AFFICHES DE DIJON 1 (1770-1771)

1Titres Annonces et affiches. Dijon. Première [-Cinquantième] feuille, du samedi 3 février 1770 [-samedi 19 janvier 1771].

Continué par les Affiches de Bourgogne en 1776.

2Dates Hebdomadaire publié du 3 février 1770 au 19 janvier 1771, «avec permission», mais sans privilège connu.

3Description 50 feuilles de 4 p. non chiffrées, réunies en un volume. Cahiers de 4 p. in-8º, 135 x 200; par exception, la 48e feuille compte 8 p.

4Publication A Dijon. Chez Borget, au Bureau d'Adresses, près de la Sainte Chapelle. Imprimeur: le Sieur Causse, imprimeur du Parlement et de l'Académie des sciences, place Saint-Etienne.

«On pourra souscrire pour cette feuille en tout temps chez le Sr Causse, imprimeur-libraire, place Saint-Etienne, ainsi que chez le Sr Borget. Les personnes des villes et autres lieux de cette province la recevront franche de port, moyennant 6 liv. 10 s.».

5Collaborateurs BORGET.

6Contenu Contenu traditionnel des affiches: biens à vendre, demandes et offres des particuliers, recettes (de pain, de riz économique) et remèdes (expériences pour sauver les noyés), résultats de la loterie, pièces en vers, quelques essais («Projet de bonheur par M.M.***», 3 nov. 1770), quelques notices de livres nouveaux.

7Exemplaires B.M. Dijon, Rés. 1102 (mention «A monsieur de La Motte, à Mont St Jean» sur les feuilles 35, 38 et 40).

8Bibliographie Ronsin A., «La presse à Dijon de l'origine à 1789», Pays de Bourgogne, nº 26-29, oct. 1959 - avril 1960.

Historique On ne sait à peu près rien de cette première tentative d'affiches à Dijon. Un prospectus du 22 décembre 1770, publié avec la 46e feuille du journal, annonce une modification de forme et de contenu qui semble lui avoir été fatale. Borget y déclare: «Il étoit étonnant qu'une Province aussi commerçante que la Bourgogne, & aussi fertile en productions littéraires, fût privée d'un avantage que la plupart des autres Provinces du Royaume ont su se procurer. Cette réflexion fit concevoir l'année dernière au Sr. Borget le dessein de servir sa patrie en lui donnant tous les Samedis une feuille in-8º intitulée Affiches de Dijon. Il a cru jusqu'à présent devoir se borner à ce format, parce que ce n'étoit qu'un essai pour prévenir le goût du public. Mais l'accueil qu'on a fait à cette production périodique qui a commencé au mois de Février dernier, les conseils de plusieurs personnes éclairées, & le désir de satisfaire ceux qui sont éloignés de la Capitale de cette Province, le déterminent à adopter un plan plus vaste qu'il suivra exactement». Borget donne ensuite un programme détaillé en 13 parties, qui promet un véritable journal provincial, sur le modèle des affiches les plus élaborées. Le premier numéro est annoncé pour février 1771. Il est très curieux que ce projet, très conforme dans le détail (format, rubriques, prix) au contrat-cadre des affiches provinciales n'ait pas eu de suite avant 1776; encore a-t-il fallu, à cette époque, qu'il soit repris par un autre libraire. Les ambitions de Borget semblent lui avoir aliéné la confiance de l'Intendant.

Jean SGARD

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)