ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 284

LE COURRIER DES BANQUIERS (1757)

1Titres Le Courier des Banquiers & Négocians de l'Europe.

2Dates [1757]. Aucun privilège connu. Prospectus publié dans le Journal helvétique de septembre 1757, p. 378-380.

Périodicité annoncée: «tous les Samedis avant le départ des Couriers».

3Description Chaque livraison, selon le Prospectus, devait être une «Feuille [...] de 6 p. in-4º sur Papier de Poste». Mais aucun numéro ne s'est retrouvé et le périodique n'a probablement jamais paru.

4Publication Le Courier des banquiers devait paraître «à Genève». Son éditeur était «le Sr. [Pierre] Giraudeau l'Ainé, Négociant à Genève, Auteur de plusieurs Ouvrages sur le Commerce, qui ont été fort goutés du Public». L'un des principaux experts et théoriciens de la comptabilité, de la banque et du change du XVIIIe siècle, Pierre Giraudeau, originaire de Montpellier, publia tous ses ouvrages à Genève, où il vécut de 1741 à sa mort en 1763 (voir le catalogue de l'exposition Le Refuge huguenot en Suisse, Lausanne, Musée historique de l'ancien-évêché, 1985, nº 308-311). On ne dit pas quel devait être l'imprimeur de la feuille.

Les conditions de souscription sont indiquées par le Prospectus, avec beaucoup de précision: «Les Persones qui souscriront dans le courant d'Octobre ne païeront que 14 Liv. de France par Année, pour ce Courier, pris à Genève, et ce Prix sera toujours le même pour elles. Ceux qui souscriront dans le courant de Novembre païeront 15 Liv. et ceux qui souscriront dans le courant de Décembre païeront 16, savoir la moitié en souscrivant et l'autre moitié du 1er au 15 juin. Les Etrangers qui souscriront et qui souhaiteront qu'on leur expédie ce Courier païeront 1 Liv. 4 s. de France de plus, à cause des fraix de l'expédition. Le Prix de la Souscription pour les Années suivantes, à commencer en 1759 sera de 18 Liv. de France, les fraix d'expédition non compris. Les Feuilles qui se vendront séparément couteront 5 Sols courans de Genève la pièce».

5Collaborateurs Le principal et peut-être le seul auteur du Courier des banquiers devait être sans aucun doute Pierre GIRAUDEAU lui-même.

6Contenu Selon le Prospectus, chaque feuille devait contenir: «1º. Le Cours particulier des Changes de chaque Semaine, des Villes de Paris, Lion, Rouen, Bourdeaux, la Rochelle, Nantes, Marseille, Baïonne, Madrid, Cadix, Alicante, Cartagène, Valence, Barcelone, Lisbone, Amsterdam, Londres, Hambourg, Berlin, Breslau, Petersbourg, Dantzig, Konigsberg, Stockholm, Copenhague, Livournes, Gènes, Turin, Milan, Venise, Rome, Naples, Palerme, Messine, Vienne, Prague, Leipsig, Auguste [Augsbourg], Francfort sur le Mein, Nuremberg, Strasbourg, Bâle, St. Gall, Zurich. 2º. Le Prix des Matières d'Or et d'Argent dans les Places de l'Europe, d'où on les tire. 3º. Le Cours des Papiers négociables. 4º. Le Prix de certaines Marchandises et des Productions naturelles, qui sont l'objet des Spéculations. 5º. Enfin, les Titres des Edits, Arrêts et Déclarations concernant le Comerce».

7Exemplaires Aucun exemplaire d'aucun numéro n'a pu être localisé.

Jean-Daniel CANDAUX

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)