ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 293

LE COURRIER DU TEMPS ARRIVÉ À TOULOUSE (1660-1661)

1Titres Le Premier [...] Courrier du temps, Arrivé à Tolose le [...] (1660).

Puis: Le Premier [-Quatriesme] Courrier de janvier [-décembre], Arrivé à Tolose le [...] (1661).

2Dates 1660-1661(?). 1660: nous possédons trois livraisons datées respectivement du 20 septembre (nº 2) et des 7 et 13 octobre (nº 4-5). 1661: 4 janvier - 29 décembre, 52 livraisons. Périodicité hebdomadaire.

3Description 1660: volume factice qui regroupe d'autres pièces avec les trois livraisons. 1661: 1 volume, 208 p. Chaque livraison est de 4 p. et la pagination est continue pour une année. Cahier de 8 p., 165 x 225, in-4º.

4Publication 1660: «A Tolose par Arnaud Colomiez, Imprimeur Ordinaire du Roy et de l'Université» (20 sept. 1660). «A Tolose par Pierre d'Estey, Imprimeur prés le college de Foix» (7 et 13 oct. 1660). 1661: «A Tolose» s.n.

6Contenu Nous n'avons ni préface ni prospectus.

Contenu réel: nouvelles militaires, politiques, diplomatiques, religieuses de France et des pays étrangers; nouvelles de Cour (mariages, naissances, morts, déplacements, divertissements...); nouvelles régionales; nouvelles propres à Toulouse (cérémonies et affaires religieuses, travaux publics, ordonnances des Capitouls, Jeux Floraux, faits divers...).

Principaux centres d'intérêt: information historique; témoignage de l'existence d'une presse locale dès 1660.

7Exemplaires 1660: B.M. Toulouse, Fac. 292 (186, 183, 179). 1661: B.N., Rés. 4º Lc2 2215 (manque Le Troisiesme Courrier de mai, p. 77-80).

8Bibliographie Blanc-Rouquette M.Th., La Presse et l'information à Toulouse, des origines à 1789, Toulouse, 1967, p. 74-76.

Historique Vraisemblablement lancé au début de septembre 1660 (si, du moins, on se réfère à la numérotation («Le Second Courrier du temps») et à la pagination (p. 5-8) de la première brochure que nous possédons), imprimé avec permission, puis, à partir du 29 novembre 1661, avec privilège, Le Courrier du temps semble bien être le premier périodique toulousain. Il a, en outre, l'intérêt de contenir des nouvelles relatives à la ville. Dans le Second Courrier de septembre 1660, le rédacteur, dont l'existence est suggérée par l'emploi d'une première personne du singulier, précise à ce propos (il s'agit d'une prédication religieuse qui a dû soulever quelque polémique): «Dans la liberté que je prends d'insérer en mes Relations quelque chose de ce qui se passe de plus considérable à Tolose, je croy qu'on ne trouvera pas mauvais que des deux parties qui en peuvent dire leur sentiment, je tasche toujours à suivre celuy de la plus saine». Attitude louable de la part de celui qui se présente déjà comme un chroniqueur local. En janvier 1661, il décide de supprimer la mention des lieux et des dates d'où il reçoit les mémoires, «les faisant tous naître», écrit-il, «de Paris, qui est l'unique centre et la véritable source d'où se tire tout ce qu'il y a de beau et de rare dans le monde» (Le Second Courrier, p. 5). Il se montre d'ailleurs très conscient de son devoir d'«historien» attaché au seul vrai: le 15 novembre 1661, il rappelle les termes de son «projet» «de donner les choses dans leur naïveté sans autre ornement que celui de la vérité toute simple» (Le Troisiesme Courrier, p. 181). Et, s'il lui arrive de publier une nouvelle qui, par la suite, se révèle des moins avérées, il ne craint pas d'avouer lui-même l'erreur «afin», dit-il, «de faire connaître au public que je ne prétends l'abreuver que des choses qui méritent la créance dont il m'a honoré jusques ici» (Le Quatriesme Courrier, avril 1661, p. 68). Le périodique, qui semblerait avoir ainsi obtenu l'estime des lecteurs, a-t-il continué à paraître après 1661? Il n'est pas interdit de le penser.

Robert GRANDEROUTE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)