ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 361

L'ÉCOLE DES SAGES 2 (1697)

1Titres L'Ecole des Sages. Premier [Douzième Entretien].

Sous-titre: Fable des Aveugles et des Lunettes, L'Incorrigible. Fable du Vautour Impie, L'Impie. Fable des Animaux Révoltez, Le Mauvais Sujet. Fable de la Vipere, Le Mauvais Fils. Fable du Rat et de la Grenouille, Le Mauvais Mari. Fable du Lion et des Animaux, Le Mauvais Frere. Fable du Faucon et des Poussins, le Mauvais Tuteur. Fable du Renard et du Vautour, Le Mauvais Voisin. Fable de l'Oyseleur et des Oysillons, Le Joueur. Fable du Coq et du Diamant, L'Ignorant. Fable du Berger, Le Menteur. Fable du Leopard et des Voyageurs, L'Ingrat.

Continuation de La Grotte des Fables (1696).

2Dates Sans doute deux volumes. Aux alentours d'avril et de mai 1697. Privilège du 31 mars 1692 (voir L'Ecole des sages, 1692). Périodicité réelle: tous les lundis.

3Description Il y a eu douze parties publiées en un format in-12, 84 x 144, de 24 p.

4Publication Paris, Thomas Guillain, «proche les Augustins, à la descente du Pont-Neuf, à l'Image S. Louis».

5Collaborateurs Eustache LE NOBLE.

6Contenu Contenu réel: dialogues de morale dans la lignée de L'Esprit d'Esope (1695) et de La Grotte des fables (1696).

7Exemplaires Bibliothèque de l'Ecole nationale supérieure des Mines, Paris: 12º Rés. 26 (9e, IIe et XIIe dialogues).

8Bibliographie Père Léonard de Sainte-Catherine, Second Volume du recueil des nouvelles journalières de la République des Lettres. B.N., ms. f. fr. 24472. – Gacon F., Le Poëte sans fard, ou Discours satiriques sur toutes sortes de sujets, Paris, 1701. – Martin H.-J., Un polémiste sous Louis XIV: Eustache Le Noble (1643-1711), thèse de l'Ecole des Chartes, 1946, dact. – Hourcade Ph., Carrière et œuvre d'un homme de lettres sous Louis XIV: Eustache Le Noble (1643-1711), thèse de doctorat d'Etat de Paris-IV, 1987, 3 vol., dact.

Historique Une épigramme de Gacon fustige Le Noble qui «après avoir fait amende honorable, ne laissoit pas de publier tous les huit jours un Livre intitulé L'Ecole du Sage». La séance de ce qui fut, en réalité, une «amende sèche» eut lieu le 27 avril 1697, mais l'entreprise de ces dialogues est difficile à dater. Il semble que Le Noble ne se serait pas arrêté au douzième, où il est notamment question de sa brouille avec ses éditeurs habituels, les Jouvenel père et fils: voilà qui explique la mention du nom de Thomas Guillain. Un mystère demeure à élucider: comment en 1697, Le Noble a-t-il pu se servir, en toute impunité, d'un privilège qui lui avait été retiré en 1692?

Philippe HOURCADE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)