ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 388

L'ESPION ÉTRANGER À PARIS (1741-1743)

1Titres L'Espion étranger à Paris où l'on trouve tout ce que la politique, la littérature, les arts et les talents fournissent de plus nouveau et de plus intéressant à l'usage des gens du bon goût.

2Dates 6 février 1741 - 4 novembre 1743. 9 vol. Date d'approbation à la fin du 1er vol.: 14 mai 1741; à la fin du second vol.: 14 août 1741; à la fin de la 7e partie: 14 janvier 1742. Ces approbations sont signées Hardion.

Périodicité: hebdomadaire, paraît le lundi. 52 livraisons par an.

Datation des volumes: t. I, II: 1741; t. III, IV, V, VI, VII: 1742; t. VIII, IX: 1743.

3Description Chaque volume est composé de 2 parties. Au total 18 parties, ce qui forme 144 numéros.

Nombre de pages par volume: environ 192 p. + table.

Cahier de 24 p., 92 x 152, in-8º.

4Publication Paris et Liège, chez Guillaume-Ignace Broncart, au Lion vert sous la Tour de Saint-Lambert (Liège).

Libraires associés: Paris, Prault; Amsterdam, Jacques Desbordes; Namur, Pierre-Lambert Hinne; Maestricht, veuve Bertus; Aix-la-Chapelle, Barchon. Imprimeur: G.I. Broncart.

5Collaborateurs Auteur anonyme: «L'auteur de ce petit ouvrage est un homme connu par beaucoup d'écrits, il fournit depuis longtemps avec succès des journaux et des nouvelles dans les pays étrangers» (Avis du libraire, t. I, 1re partie, p. 3).

6Contenu Contenu annoncé: «Amuser et instruire les personnes de goût et d'esprit» (ibid.).

Principaux centres d'intérêt: politique de la France intérieure et extérieure (militaire); parlement; Fleury; nouvelles politiques d'Angleterre, d'Allemagne, de Hollande, d'Italie, d'Espagne, de Russie; littérature; texte de poésie; théâtre, beaux-arts, musique; gravures.

Principaux auteurs étudiés: t. I, 1re partie: Crevier, p. 101; Desfontaines; abbé Guyon, p. 32, 97; Marivaux, p. 33, 34; Mouhy, p. 12; Pluche, p. 33; Porée, p. 81; Prévost, p. 1; Saint-Foix, p. 12, 79; Tite-Live, p. 102; Voltaire, p. 25, 40, 49. T. I, 2e partie: Favart, p. 63; Favier, p. 64; Grécourt, p. 87; La Motte, p. 77; Lulli, p. 101; Quinault, p. 101; Richer, p. 25; Rigaud, p. 36. T. II, 3e partie: Avisse, p. 16; Destouches, p. 146; Mouhy, p. 189; Piron, p. 75; Riccoboni, p. 98; Romagnesi, p. 98; Saint-Foix, p.,10. T. II, 4e partie: Bruys, p. 54; Danchet, p. 28; Morand, p. 97. T. III, 6e partie: Desforges-Maillard, p. 145; La Chaussée, p. 155; La Sorinière, p. 126. T. IV, 7e partie: Fleury, p. 32; Godard d'Aucourt, p. 1; La Chaussée, p. 74; Louis XV, p. 29. T. V, 10e partie: Desforges-Maillard, p. 73; J.B. Rousseau, p. 25; Voltaire, p. 142. T. VI, 11e partie: Tollet, p. 49. T. VI, 12e partie: Voltaire, p. 97. T. VIII, 16e partie: Baculard d'Arnaud, p. 25. T. IX, 18e partie: Destouches, p. 77; Fleury, p. 25, 41, 65, 89, 137, 161; Voltaire, p. 191.

Table à la fin de chaque volume.

7Exemplaires Exemplaire étudié: Ars., 8º H 26605 (relié aux armes du marquis de Paulmy).

Historique Comme la plupart des périodiques hollandais, L'Espion étranger était fort critique à l'égard de la France. Dans un Dialogue entre un Importun et l'Auteur, le premier est présenté comme un Français et le second défend et illustre la liberté et la tolérance hollandaises. En plein XVIIIe siècle, il est encore question des protestants chassés de France par Louis XIV en 1685:

L'Importun: Ces Réfugiés, ces enragés, qui ne cessent de déclamer ou plutôt d'aboyer contre la France, à qui ils doivent le jour et dont plusieurs d'entr'eux tirent encore de quoi faire ici les grands seigneurs.

L'Auteur: Ils se sont sauvés dans ce pays-ci où on les a reçus à bras ouverts, où on leur a donné tous les moyens non seulement de vivre, mais de s'établir commodément. La Hollande est un pays où ils se sont transplantés pour toujours, elle est devenue leur patrie, puisqu'il s'y trouve bien. Pourquoi voulez-vous qu'ils s'échauffent pour une marâtre contre leur véritable mère nourricière (t. VI, 12e partie, p. 180).

Et de louer la liberté civile en Hollande, au regard d'une supposée tyrannie qui règnerait en France, «heureuse liberté, bonheur mille fois plus précieux [...] que les honneurs, les biens, les richesses, la vie même» (p. 182).

Hervé GUÉNOT

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)