ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 449

FEUILLE D'AVIS [DE NEUCHÂTEL] 2 (1758)

1Titres Première [Seconde-, Troisième-] Feuille d'avis.

Il n'est pas démontré que cette feuille soit la continuation directe de la Gazette utile et curieuse de 1740 ni qu'elle ait été continuée à son tour directement par la Feuille d'avis [de Neuchâtel, 3] de 1762.

2Dates Seuls sont connus les trois premiers numéros, datés des jeudis 1, 8 et 15 juin 1758.

Aucune mention de privilège ni même de simple permission ne figure sur cette feuille, dont l'en-tête porte pourtant les armoiries de Neuchâtel[22].

Prospectus soit «projet» de date inconnue, mentionné dans l'avis liminaire du premier numéro, mais non retrouvé. Périodicité hebdomadaire, soit «chaque Jeudi».

3Description Les trois numéros connus comptent chacun 4 p., in-4º, imprimées en pleine page[23], environ 175 x 220.

4Publication Adresse de l'en-tête: «Chez Sinnet, Libraire à Neufchatel».

Prix de l'abonnement annuel (pour 1759): «#. 3. sans enveloppe, & #. 3. 10. sols [...] avec l'addresse sur l'enveloppe, prise à Neufchatel». De l'avis liminaire, il ressort aussi que pour les sept mois restants de 1758, le libraire Sinnet s'était engagé à servir sa feuille aux abonnés pour le prix «de dix piécettes»[24].

5Collaborateurs Le libraire Georges-David SINNET[25], qui était aussi imprimeur et qui dirigeait à cette époque le Bureau d'adresse de Neuchâtel, semble bien avoir été le seul fondateur et éditeur de cette feuille.

6Contenu Contrairement à la première Feuille d'avis de Neuchâtel et à la Gazette utile et curieuse, cette feuille-ci n'est faite que de petites annonces payantes[26], numérotées en chiffres romains et classées par rubriques: «Informations», «Nouvel établissement», «On offre à vendre», «On souhaite d'acheter», «Appartement à loüer pour la Saint-Jean», «Effets perdus», «Conditions offertes», «Conditions demandées», «Nouvelle invention», etc. Chaque numéro se termine par le tableau des «Prix des grains vendus aux Halles» (de Neuchâtel). En outre, Sinnet fait passer dans sa feuille l'annonce soit le «programme» des ouvrages nouveaux qu'il offre en souscription[27] ainsi que la liste des livres d'occasion qu'il a en vente[28].

7Exemplaires Seul exemplaire localisé des trois numéros connus: Neuchâtel, collections de la «Feuille d'avis de Neuchâtel».

8Bibliographie Guillaume L., «Les premières Feuilles d'avis à Neuchâtel», Musée neuchâtelois, 1877, t. XIV, p. 197-205. – Lozeron J., «Histoire d'un journal ou deux siècles d'existence», Feuille d'avis de Neuchâtel, 2 oct. 1938, nº spécial, p. 5-10. – Blaser F., Bibliographie der Schweizer Presse, Basel, 1956, t. I, p. 371-372.

Jean-Daniel CANDAUX

 

Δ 22. Les registres de la Ville (Neuchâtel, Archives de la Ville, Manuel du Conseil, vol. 18) ne mentionnent aucune délibération à ce sujet durant les six premiers mois de 1758.

Δ 23. La pagination recommence à chaque numéro, au lieu d'être continue comme dans les autres feuilles de Suisse romande.

Δ 24. «Petite monnaie d'argent qui valait 7 kreutzers» (selon W. Pierrehumbert, Dictionnaire historique du parler neuchâtelois et suisse romand, Neuchâtel, 1926, p. 431).

Δ 25. Libraire à Neuchâtel dès 1751 en tout cas, Sinnet (dont le nom s'écrit souvent Seinet ou Seinnet) y fut également imprimeur jusqu'en 1773, date à laquelle il vendit son matériel d'imprimerie à Henri Vincent. Il semble avoir passé la fin de sa vie à Concise, où on le trouve libraire et vigneron de 1775 à 1785 (renseignements aimablement communiqués par MM. Jean Courvoisier et Michel Schlup).

Δ 26. En tête du troisième numéro, un Avis de l'éditeur annonce que «pour faciliter d'autant plus ceux qui auront quelques Avis à y faire inserer on ne payera à l'avenir que 4 crutzer soit 3 sols de France lors qu'ils seront de peu d'étenduë».

Δ 27. Par exemple, une réimpression de la «Bible de Bienne», une nouvelle édition du «Coûtumier du Païs de Vaud», etc.

Δ 28. Cinq ouvrages, dont deux atlas, sont ainsi proposés dans le numéro du 8 juin 1758.

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)