ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 545

GAZETTE DES ARTS ET MÉTIERS (1775-1776)

1Titres Gazette des arts et métiers.

A trouvé un public en prenant des abonnés à la Gazette d'agriculture, du commerce etc., et en cessant de paraître, propose à ses abonnés de recevoir ladite gazette.

2Dates Jeudi 6 juillet 1775 - 1er août 1776. Hebdomadaire, paraissant le jeudi. Le 52e numéro daté du 27 juin 1775 a été suivi de 5 numéros portant «IIe année».

Le Prospectus (5 p.) a été approuvé le 10 juin 1775 par Crébillon; les deux premiers numéros un jour avant la publication par Gardanne. La gazette paraît sans approbation visible ensuite.

3Description C'est une feuille de 8 p. avec de temps en temps un supplément de 4 p. (nº 4, 7, 12, 38). Le format annoncé est grand in-8º, 132 x 280. Papier de médiocre qualité.

4Publication Paris, rue des deux Portes Saint Sauveur au Bureau royal de la correspondance générale. Imprimeur: Knapen au bas du pont Saint-Michel.

La souscription est de «15 livres franc de port par tout le royaume». Avis et articles sont inscrits gratuitement, sauf les avis anonymes (cette dernière condition est revue dans la suite de la gazette).

5Collaborateurs Aucun signe ne permet de trouver les noms du directeur ou des collaborateurs. L'approbation du Prospectus est donnée à «Albert».

6Contenu Le programme (ambitieux) exposé dans le Prospectus comprend dix points, allant de l'exposé des méthodes d'après des expériences constatées, des essais et découvertes, des secrets, des remèdes (surtout pour les maladies des gens des Arts et Métiers). On se propose de transmettre les demandes du public et d'y répondre, d'informer des règlements essentiels à connaître, de donner les anecdotes anciennes, et après tout cela «tout ce qui concerne les Arts et Métiers». Le début du nº 1 précise que «ce qui n'est pas utile à l'un peut l'être à l'autre».

Contenu réel: très divers, mais s'en tenant en effet aux Arts (tableaux exposés place Dauphine, compte rendu du Salon de 1775, annonces de gravures, fabrication de peintures, de couleurs, art d'imprimer en couleurs, etc.) et aux Métiers (soieries, chapellerie, étoffes, dominoterie [papier d'ameublement], cierges, etc.). On trouve une rubrique «spectacles», la reproduction d'une lettre de Voltaire, de d'Alembert, le texte des concours de l'Ecole royale de dessin... Il y a en effet des demandes de lecteurs et des réponses, mais «quelques personnes se sont plaintes» car le Prospectus n'a pas été satisfait. On leur répond qu'il y a eu des «entraves que nous n'avions pas prévues», des «privilèges particuliers» à respecter.

En tout cas, l'Avis de la page 40 du dernier numéro paru révèle que la gazette a porté préjudice à la Gazette d'agriculture, commerce, etc. (distribuée par le même Bureau), que ceux qui ont déjà réglé leur souscription recevront dorénavant la Gazette du commerce et que l'impression est suspendue au moins provisoirement.

7Exemplaires B.N., V 28614; manque nº 27 (jeudi 4 janv. 1775) et nº 1 de la deuxième année (4 juil. 1776). A partir de ce nº 1, la numérotation des pages avait été annoncée comme continue et tout s'arrête à la page 40.

Anne-Marie CHOUILLET

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)