ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 559

LA GAZETTE ET AVANT-COUREUR (1774)

1Titres La Gazette et Avant-Coureur de la littérature, des sciences et des arts contenant [...]

Avant-Coureur disparaît dès le nº 5.

Continuation de L'Avant-Coureur (1760-1773); continué par le Journal de politique et de littérature (1774-1778).

2Dates 11 janvier - 11 octobre 1774. Bihebdomadaire paraissant le mardi et le samedi. Privilège du 15 octobre 1773; Prospectus du 16 décembre 1773. La périodicité annoncée par le Prospectus a été respectée: 79 livraisons ont été publiées.

3Description La collection de la B.M. de Grenoble groupe en un volume de 632 p. les 79 numéros. Cahiers de 8 p., format in-8º, 120 x 190.

4Publication De l'imprimerie de J.C. Clousier, rue Saint-Jacques.

«Le prix de la souscription, tant pour Paris que pour la Province, est de 15 liv. rendu franc de port. On pourra s'abonner en tout temps et commencer par le 1er numéro de chaque mois. On s'adressera à Paris à l'hôtel de Thou, rue des Poitevins, et dans les Provinces, chez M.M. les Directeurs et Contrôleurs des Postes ainsi que chez les principaux libraires».

5Collaborateurs C.J. PANCKOUCKE.

6Contenu Le sous-titre détaille le programme: «contenant toutes les Nouvelles de la République des Lettres, des analyses claires et précises des Edits, Ordonnances, Déclarations, Lettres Patentes, etc... les Causes célèbres et intéressantes, soit par les Faits, soit par les Questions, les Pièces Nouvelles, etc...». Le journal comporte effectivement des rubriques Sciences et Arts, Observation, Géographie, Histoire Naturelle, Poésie, Spectacles, Nouvelles Littéraires (de France et de l'étranger), Anecdotes littéraires, Edits, Déclarations et Lettres Patentes, Causes intéressantes, Nouveautés, Musique, Estampes.

On y trouve, par exemple, des articles sur l'électricité, les voyages au pôle, les mœurs des habitants de l'Ecosse, le rat des blés, la recette pour nettoyer de vieilles peintures, des poèmes de Voltaire, La Harpe, etc. et anonymes, l'indication de spectacles nouveaux comme Céphale et Procris, opéra de Marmontel et Grétry, l'annonce de la publication des voyages de Montaigne, de l'Encyclopedia britannica, du Jardin des racines grecques mises en vers français, une réédition des Principales aventures de l'admirable Dom Quichotte, des anecdotes sur le sang-froid d'un chanteur sifflé, ou sur l'amour du Grand Condé pour la duchesse de Châtillon, sur le problème de savoir si le testament du duc de Bouillon, qui a déshérité son fils, doit être annulé, sur une nouvelle méthode pour apprendre à jouer de la harpe, sur les fables d'Esope gravées par Sadeler, etc. Les personnes qui désirent publier des annonces sur des livres, musiques, estampes, cartes, sont invitées à les remettre au directeur de la Gazette, hôtel de Thou.

Le contenu ressemble beaucoup à celui de L'Avant-Coureur, tout en mettant peut-être moins que lui l'accent sur les sciences, les techniques, l'industrie, et davantage sur la poésie, les arts et les lettres.

7Exemplaires B.M. Grenoble, D 6399; B.N., Z 22074.

8Bibliographie B.H.C., p. 64-65; H.P.L.P., t. III, p. 184-185; H.G.P., t. I, p. 272. – Tucco-Chala S., C.J. Panckoucke et la librairie française, 1736-1798, Pau et Paris, Marrimpouey et Touzot, 1977, p. 235.

Historique Journal vivant, varié mais éphémère, la Gazette et Avant-Coureur est surtout un exemple de la mainmise de Panckoucke sur la presse de son temps. En effet Panckoucke, libraire à Paris, a acquis de Lacombe, par acte du 4 octobre 1773, tous les droits de l'Avant-Coureur, comme le dit le Prospectus: «Le propriétaire de la feuille périodique intitulée “L'Avant-Coureur” qui paraît tous les lundis aurait pu seul se plaindre d'un Ouvrage dont le plan se rapprochait du sien; mais pour éviter toute plainte à cet égard, le Sieur Panckoucke a acquis du Sieur Lacombe pour le prix de 8000 # tous les droits sur l'Avant-Coureur, qui désormais sera réuni et confondu avec cette Gazette de Littérature, de sorte que ce nouvel ouvrage périodique contiendra tous les objets de l'Avant-Coureur et en outre ceux qui sont énoncés dans le titre ci-dessus». Panckoucke voulait d'abord ne faire paraître qu'une fois la semaine à prix plus élevé (18 #), mais «l'impatience du Public éclairé» l'a déterminé à faire paraître deux fois, quitte à exclure les détails et à donner des articles plus courts, suivant de plus près l'actualité. Par un autre acte du 5 octobre 1774, il devient propriétaire du Journal de politique, et il obtient la permission de réunir ce journal à la Gazette de littérature pour en composer un nouvel ouvrage, le Journal de politique et de littérature, journal dont la composition et la rédaction générale sont confiées à Linguet (Prospectus et dernière page du dernier numéro de la Gazette de littérature).

Marie-Thérèse BOUREZ

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)