ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 561

GAZETTES ET PAPIERS ANGLAIS (1760-1762)

1Titres Gazettes et Papiers Anglais.

Continuation de: Etat actuel et politique de l'Angleterre.

2Dates 1er novembre 1760 - 29 juin 1762. 2 volumes. Hebdomadaire, tous les mardis. Il n'y eut que 51 numéros du 1er novembre 1760 au 22 décembre 1761, mais le compte est exact pour 1762: 26 numéros du 5 janvier au 29 juin.

3Description Les livraisons sont numérotées. 8 p. in-4º, 155 x 215, imprimées sur deux colonnes.

4Publication Bureau général des Gazettes étrangères, rue des Mathurins, Paris. Abonnement 36 #, mais au 1er janvier 1762 il est réduit à 24 # seulement, ce qui pourrait signifier une intention de ne pas continuer le périodique pendant toute l'année. Il semble que le nº 26 soit le dernier, mais il ne comporte pas d'avertissement au lecteur.

5Collaborateurs Jacques Edme GENET est le rédacteur, couvert par la commandite de Palissot et David.

6Contenu Le journal annonce son intention de continuer à suivre le fil des événements en prenant les nouvelles dans les gazettes anglaises (voir la liste dans la notice: Etat actuel et politique de l'Angleterre). Ses rubriques habituelles sont: Nouvelles, Ecrits politiques, Evénements particuliers, Anecdotes singulières, Sciences, Arts et littérature, Livres nouveaux. Son contenu est plus culturel et moins politique que les deux titres précédents.

7Exemplaires Ars., 4º H 8938; H 8939; H 8940.

8Bibliographie H.P.L.P., t. III, p. 320-322; DP2, art. «Genet». – Samoyault J.P., Les Bureaux du secrétariat des Affaires étrangères sous Louis XV, Paris, 1971.

Historique Ce périodique est toujours commandité par David et Palissot et diffusé par eux. Genet leur a demandé de ne pas mentionner son nom, car le ministère des Affaires étrangères préfère que le périodique ne soit pas ressenti comme une publication officielle. D'autant plus que la France et l'Angleterre sont encore en guerre. Avec la fin des hostilités, le ton du journal va changer peu à peu. Dès le début de 1762, il semble que sa nécessité se fasse moins évidente, et cela explique la suspension qui interviendra dès la fin de juin. Genet qui contrôle aussi les nouvelles étrangères et surtout britanniques, de la Gazette de France, qui dépend depuis 1761 des Affaires étrangères, dispose là d'une tribune de rechange pour faire passer les nouvelles des gazettes anglaises.

Madeleine FABRE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)