ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 566

GAZETTE FRANÇAISE LITTÉRAIRE DE VIENNE (1768-1769)

1Titres Gazette française littéraire de Vienne.

2Dates 1er avril 1768 - 29 décembre 1769. 2 volumes. Périodicité réelle: hebdomadaire, tous les vendredis. Soit 40 livraisons en 1768; 52 en 1769. Datation des volumes: t. I, 1er avril  - 30 déc. 1768; t. II, 6 janv. - 29 déc. 1769.

3Description Le premier volume comporte 40 livraisons hebdomadaires, numérotées de 1 à 40 à compter du 1er avril 1768. Le second en comprend 52, de même périodicité, numérotées de 1 à 52. T. I: 640 p.; t. II: 832 p.

Cahiers de 16 p. in-8º, 110 x 175.

4Publication «A Vienne, chez les héritiers de de Ghelen, dans la maison de St Michel, au bureau de la Gazette allemande». Prix: 10 Kreutzer le numéro; souscription: 8 florins par an, payables d'avance, pour 3 mois.

5Collaborateurs Fondateur inconnu. Il n'est pas impossible qu'il se soit agi de Jean-Théodore de Gontier qui dirigeait depuis le 1er avril 1757 la Gazette de Vienne. Collaborateurs: Blin de Sainmore; un certain M.L.D.V.; l'abbé Milleton.

6Contenu Contenu annoncé: d'après le prospectus joint au nº 100 de la Gazette de Vienne, du mercredi 14 décembre 1768, la Gazette française littéraire de Vienne prétendait contribuer à augmenter les progrès accomplis depuis plusieurs années par «les Sciences et la Littérature françoise [...] dans les Etats de Sa Majesté Impériale, Royale et Apostolique, et principalement dans Sa Capitale».

Contenu réel: fables et contes; épîtres; lettres d'écrivains célèbres; anecdotes; portraits de personnages historiques; logogriphes; observations scientifiques (astronomie, médecine, histoire naturelle, agronomie); rapport de sociétés savantes; présentation des ouvrages nouveaux.

Principaux centres d'intérêt: reflète la vie culturelle de Vienne; propose notamment des comptes rendus des représentations données par les comédiens français; critique les ouvrages édités à Vienne ou en Allemagne; donne des relations des événements marquants de la vie intellectuelle viennoise.

Principaux auteurs étudiés: Voltaire; Gluck; Métastase; Gessner; Klopstock; Young; Marmontel; Spallanzani, l'abbé Raynal; l'Encyclopédie.

7Exemplaires Collections étudiées: t. I, coll. privée du Dr Lang, Ö.N.B. Wien; t. II, Österreichische Nationalbibliothek, Wien, 104.593-A.

8Bibliographie Zenker, Geschichte der Wiener Journalistik von den Anfängen bis zum Jahre 1848..., Wien und Leipzig, 1892. – Teissier P., «La presse de langue française éditée à Vienne au XVIIIe siècle», dans Le Journalisme d'ancien régime, P.U.L., Lyon, 1982.

Historique On connaît l'existence de 92 numéros de la Gazette française littéraire de Vienne qui commença à paraître le 1er avril 1768. Sa dernière livraison, du 29 décembre 1769, contient un appel aux souscripteurs pour l'année 1770; mais il n'existe, semble-t-il, aucun numéro ultérieur. Imprimée chez les héritiers du célèbre libraire de Ghelen, connu pour ses éditions d'œuvres françaises, elle proposait au public viennois un ensemble très divers d'informations et d'articles d'intérêt culturel. Nombre de ces communications sont évidemment démarquées des grandes gazettes européennes, mais la Gazette française littéraire de Vienne n'en donne pas moins des informations originales. Elle présente notamment les ouvrages édités à Vienne chez de Ghelen, ou chez Trattner qui était pourtant son principal concurrent. Elle se fait l'écho des événements marquants de la vie culturelle viennoise, comme la création de la Société des gens de lettres, le 12 avril 1769, et propose des comptes rendus des représentations données par les comédiens français, établis à Vienne depuis 1752. Enfin, elle ne limite pas son intérêt aux seuls grands écrivains français de l'époque, parmi lesquels Voltaire a évidemment la part la plus belle, mais présente des auteurs et des œuvres qui influencèrent plus particulièrement la vie intellectuelle viennoise: Métastase, qui joua le rôle de poète officiel, Gluck, et notamment Alceste que venait d'imprimer Trattner; Gessner, dont nous est proposée une intéressante traduction de la cinquième Idylle. L'importance des Nuits de Young, et de la Messiade de Klopstock dont la traduction parut à Paris, chez Vincent, durant cette année 1769, n'ont pas échappé non plus aux rédacteurs, malheureusement inconnus, de ce périodique. Ainsi, par la coupe ponctuelle qu'elle permet d'opérer, la Gazette française littéraire de Vienne constitue un document précieux sur la vie culturelle à Vienne dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Philippe TEISSIER

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)