ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 582

GAZETTE SALUTAIRE (1761-1793)

1Titres Gazette salutaire ou Feuille hebdomadaire Composée de la Gazette d'Epidaure, de quelques extraits ou observations du Journal de Médecine, et de divers autres articles relatifs à la Médecine, la Chirurgie, la Botanique, la Chymie, etc. etc. etc.

A partir du nº XXXII du mardi 11 août 1761: Gazette salutaire ou Feuille hebdomadaire Composée de tout ce que contiennent d'intéressant pour l'humanité les Livres nouveaux, les Journaux et autres écrits publics, concernant la Médecine, la Chirurgie, la Botanique, la Chymie, etc. etc. etc.

A partir du 1er janvier 1791: Gazette salutaire.

2Dates [Janvier] 1761 - novembre 1793. Revue hebdomadaire. Le 1er numéro, non daté, est suivi de 26 autres livraisons qui ne portent que la mention «Année 1761». Le 28e numéro est daté du «mardi 14 juillet 1761». Cela peut faire supposer un nº 1 du 7 janvier; une note à la fin du nº 1 fait plutôt penser à une date d'avril; on lit toutefois dans l'Avis au public du jeudi 17 juin 1762: «Cette Gazette a commencé du 1er janvier 1761», ce qui paraît le plus probable. A partir du 14 juillet 1761, tous les numéros sont datés. D'après la déclaration en fin du nº 1, le journal devait comporter 6 volumes la première année; à partir du 14 juillet 1761, il comporte 4 volumes par an; la collection complète devrait réunir 38 volumes.

3Description Dans la collection de l'Arsenal, les numéros sont regroupés en tomes ou volumes annuels. Cahiers de 4 p. in-4º, 185 x 245.

4Publication A Bouillon, chez J. Brasseur et A. Foisié (ou Foisye), mentionnés à partir du nº XXXIII du 18 août 1761; à partir du 24 juin 1762, on ne mentionne plus que le lieu: «A Bouillon». Pour l'abonnement, on s'adresse au «Sr. Lutton, rue Ste Anne, Butte St. Roch, et au Sr. Dessain junior, libraire, pour Paris». Dans l'Avis au public du 17 juin 1762, on indique que le prix de la gazette est de 9 # par an, «franche de port dans toute la France»; mais on ajoute que, pour aider au progrès «dans l'art de guérir», «on offre gratis cette Gazette à ceux que le prix de 9 livres pourrait gêner: on se bornera à exiger de ceux-ci 3 livres seulement pour le port et autres faux frais».

5Collaborateurs Friedrich Emmanuel GRUNWALD.

6Contenu Le Discours préliminaire affirme la volonté d'aider au progrès des sciences dans un but humanitaire. Le journal est composé essentiellement 1) de lettres de lecteurs, la plupart médecins, mais parfois de curés; les réponses de l'auteur sont relativement rares; 2) d'«avis divers», effectivement très variés (cf. un avis sur la maladie de Buffon, le 21 mars 1771); 3) de présentations de livres nouveaux et de thèses soutenues en France et à l'étranger; 4) d'éloges historiques; 5) d'extraits du Journal de médecine, du Journal œconomique, du Dictionnaire encyclopédique. L'intérêt porte essentiellement sur la médecine, mais aussi sur l'hygiène, l'art vétérinaire, les faits divers concernant des maladies ou des «morts extraordinaires», des «événements terribles et singuliers» (cf. nº XXII, 1761), des monstres; beaucoup de textes sont consacrés à la petite vérole et à l'inoculation. On notera l'ouverture sur les recherches faites en Angleterre et en Allemagne.

Une table générale est annoncée dans le numéro du 3 janvier 1771; l'exemplaire de la B.U. de Montpellier contient, en tête de la collection, les tables de 1761 à 1765 inclus.

7Exemplaires Ars., 4º S 2450 (1761-1771); B.U. Montpellier, 265.050 (1761-1791). Aucune collection n'est complète.

8Bibliographie DP2, art. «Grunwald».

Robert FAVRE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)