ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 611

HISTOIRE JOURNALIÈRE 2 (1687, 1691-1711?)

1Titres Histoire Journalière de ce qui se passe de plus considérable en Europe.

Continuation probable de: Histoire journalière et véritable (1687).

2Dates De 1687 (le 6 mars?) et de 1691 à 1711?; il s'agit là des dates extrêmes signalées.

Date du privilège: 24 août 1691 (privilège des Etats de Hollande après une requête de Paul Desforges, seigneur d'Acéré; ce dernier demande aux Etats la permission de traduire en français des gazettes néerlandaises ou des fragments de ces journaux malgré la défense officielle et renouvelée de publier et de vendre des gazettes françaises dans les Provinces-Unies).

Un autre privilège pour cette gazette fut accordée par les Etats de Hollande à Jean-François Du Four le 20 juin 1693.

Périodicité: bihebdomadaire; 104 numéros par an.

3Description La composition des volumes est variable suivant les exemplaires: tantôt une année seule, tantôt une année et demie ou deux années reliées. Les numéros sont paginés séparément, de 1 à 4, et numérotés dans l'année de 1 à 104. Ils étaient pourvus de suppléments, imprimés à part d'un seul côté; dimensions: 100 x 320.

Nombre de pages par cahier: 4 p.; 150 x 210, in-4º.

4Publication La Haye, chez la veuve de Jean-François Du Four sur la Place, et se vendent chez Meyndert Uytwerf près de la cour, à Amsterdam chez Jean Potgieter, à Delft chez Jean Speyers; et à Utrecht chez Antoine Schouten.

5Collaborateurs Paul ACÉRÉ, seigneur Desforges (selon Hatin et Kossmann).

6Contenu Contenu: nouvelles de France et de l'Europe. Publicité pour des marchands de livres ou de drogues, en fin de numéro.

7Exemplaires Ars., 4º H 9487, années 1697 et 1698 (manquent les trois premiers numéros de 1697 et les derniers de 1698, à partir du nº 89); B.N., G 4465: année 1697 (à partir du nº 52); G 4466: année 1698 (nº 1-104).

Nous n'avons pu repérer qu'un seul numéro de cette gazette dans les bibliothèques et collections néerlandaises, à savoir le numéro du 6 mars 1687, conservé dans la collection de pamphlets Knuttel, nº 12558a, de la Bibliothèque royale à La Haye; signalons aussi le numéro du 8 avril 1687, conservé dans la B.L. de Londres dans une collection de gazettes allemandes et hollandaises (cote: 8226 d 37).

La collection de la B.N. pour 1697 (G 4465) comprend tous les suppléments (au nombre de 104) soigneusement découpés et collés chacun à la suite de son numéro. Même chose pour 1698 (G 4466). Sous la cote G 4287 on trouve l'année 1699 reliée chronologiquement avec des numéros des Nouvelles extraordinaires de Leyde (nº 17 à 104) qui alternent. Enfin on trouve dans l'exemplaire cote G 4466 quelques numéros de 1700 et 1701 reliés avec le Journal historique et la Gazette de Rotterdam.

8Bibliographie G.H., p. 166-168. – Sautijn Kluit W.P., «De 's-Gravenhaagsche Courant», dans: Handelingen en Mededeelingen van de Maatschappij der Nederlandsche Letterkunde te Leiden, Leiden 1875, p. 19-21. – Kossmann E.F., De Boekhandel te 's-Gravenhage tot het einde van de 18e eeuw, 's-Gravenhage 1937, p. 127-128. – Van Eeghen I.H., De Amsterdamse Boekhandel (1680-1725), t. III, Amsterdam, 1965, p. 101-102.

Historique Grâce aux archives de la police à La Haye nous savons qu'une Histoire journalière et véritable parut au moins dès 1687, car le 18 mars de cette année, le libraire Jean-François Du Four fut cité devant le bailli, parce qu'il avait fait imprimer, envoyé et vendu des gazettes françaises, notamment cette Histoire journalière, en dépit de toutes les défenses officielles. Le 29 avril 1687 il fut condamné par contumace à une amende de 630 florins, et un bannissement pour 3 ans. Deux exemplaires seulement de cette gazette ont été jusqu'ici retrouvés (La Haye, Knuttel 12558 A et Londres, B.L., 8226 d 37).

Du Four s'est retiré pendant quelque temps à Rotterdam, où il travaille à la Gazette de Rotterdam, mais en 1690 il retourne à La Haye, où il semble obtenir peu de temps après le statut de «bourgeois» de la ville. Selon la requête du 30 juin 1691 de Paul Acéré, seigneur de Desforges (qui fut le rédacteur de la gazette) et celle de Du Four lui-même au printemps de 1693 (citée par Kossmann), l'Histoire journalière de ce qui se passe... apparut dès 1691. Malgré l'ordonnance des Etats de Hollande (18 janv. 1691) et celles des Etats-Généraux (27 janv. 1691) défendant toutes les deux la publication des gazettes françaises, les Etats de Hollande avaient néanmoins donné le privilège à Paul Acéré, le 24 août 1691, de traduire les gazettes néerlandaises (intégralement ou par fragments) en français. Mais les libraires et journalistes des gazettes françaises furent de nouveau frappés par des placards qui défendaient strictement la publication des gazettes en langue française, de sorte qu'en 1693 il fallut un nouveau privilège (du 20 juin 1693) à Du Four pour pouvoir continuer sa gazette. Après la mort de Jean-François Du Four, sa veuve Elisabeth Meyer passa un contrat le 4 août 1696 avec Guillaume Charpentier qui obtint le privilège de publier l'Histoire journalière à raison de 300 florins par an. Cependant cette collaboration prévue pour une longue période est interrompue quelques années plus tard et en 1700 la veuve Du Four fait imprimer sa gazette par J.G. Janisson. Si la veuve imprime elle-même la gazette en 1701, en 1702 elle passa de nouveau un contrat (le 22 mars), cette fois-ci avec Florent de Saintelier qui allait publier l'Histoire journalière dans les années suivantes. Comme la veuve fit renouveler en 1708 son privilège qui était périmé après une période de 15 ans, on peut en conclure que ce journal parut encore quelque temps. Kossmann trouva dans les actes notariés que la veuve transmit le 10 octobre 1711 ses droits à A. Pauw à raison de 300 florins; et ce dernier devait payer encore 300 florins, s'il réussissait à faire paraître encore une Histoire journalière. C'est la dernière trace de ce journal.

Hans BOTS

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)