ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 613

HISTOIRE LITTÉRAIRE DE L'EUROPE (1726-1727)

1Titres Histoire Littéraire de l'Europe contenant l'Extrait des meilleurs Livres; un catalogue choisi des Ouvrages nouveaux; les Nouvelles les plus intéressantes de la République des Lettres, et les Pièces fugitives les plus curieuses.

2Dates Janvier 1726 - décembre 1727. Périodicité mensuelle. Douze livraisons (3 vol.) par an.

3Description Une livraison comprend 96 p., 95 x 120, in-16; 4 livraisons font un volume.

4Publication La Haye, Guyot de Merville.

5Collaborateurs Justus VAN EFFEN, probablement.

6Contenu Dans la préface, on annonce qu'on fera «sans partialité ni grossièreté» l'extrait des meilleurs livres, avec une préférence pour les belles-lettres et l'histoire; on donnera également des éloges de savants et des nouvelles littéraires.

Les promesses sont tenues. On note une grande diversité dans les sujets traités, parmi lesquels seraient peut-être légèrement avantagés Histoire ancienne, Religion, Physique, Voyages. A la fin de chaque volume (après 4 mois), on a ajouté une table.

7Exemplaires B.N., Z 50145-50150; Ars., 8º H 26430; – 8º H 26431 (1726; sur la page de titre du t. I la mention manuscrite: «Par le Sr Guyot de Merville»); Ste G., AE 2947-2952; B.U. Leyde, 654 H 17-19; Berlin (Ak.v.Wiss); Dresde.

8Bibliographie B.H.C., p. 39; H.P.L.P., t. II, p. 302-3; H.G.P., t. I, p. 291; DP2, art. «Merville» et «Van Effen».

Le Choix des journaux a repris des articles publiés dans ce journal (selon sa Table générale parue en 1765). – Schorr James L., Justus Van Effen and the Enlightenment, Ann Arbor et Londres, 1980, p. 172-175.

Historique Bien que l'«Eloge Historique de Mr. Juste van Effen» (Bibliothèque française, t. XXV, p. 138 et suiv.) ne mentionne pas ce journal parmi ses ouvrages, il est généralement admis que Van Effen en était l'auteur. Quant au rôle joué par Guyot de Merville (donné comme auteur par un inconnu sur un des exemplaires), il n'est pas clair. Il nie formellement et vigoureusement en être l'auteur (sauf pour l'éloge de Rapin, en février 1726). Mais cette déclaration se trouve au début du t. II de 1726; il ne s'est pas exprimé sur l'avenir. Toujours est-il que les nouvelles littéraires sont fortement orientées sur ce que Merville imprime.

Suzanne VAN DIJK

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)