ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 659

JOURNAL DE LA VILLE DE PARIS (1676)

1Titres Journal de la Ville de Paris. Contenant ce qui se passe de plus memorable pour la curiosité et avantage du Public.

Lointain prolongement des Journaux historiques de 1659-1662, le Journal de la Ville de Paris, après une existence éphémère, sera continué directement par le Journal des avis et des affaires de Paris, et de façon plus indirecte par le Bureau académique.

2Dates Le seul numéro jamais paru a été publié le dimanche 5 juillet 1676. La date du privilège n'est pas indiquée. Mais il s'agit vraisemblablement du 16 mai 1660, comme pour le Nouveau Journal historique et le Bureau académique. Un Avis circulaire annoncé n'a peut-être jamais été distribué.

Le Journal de la Ville de Paris devait paraître «chacune semaine». Il n'a pas connu de deuxième numéro.

3Description L'unique numéro comporte 8 p. in-4º, 170 x 220.

4Publication «Paris, Mille de Beaujeu, Ruë S. Jacques prés Saint Yves, à la Perle».

Bureau du journal: «rue du Murier, proche S. Nicolas du Chardonnet, vis-à-vis la petite porte du Seminaire».

5Collaborateurs François COLLETET.

6Contenu Contenu annoncé, p. 3: «l'Histoire de chaque jour sous le titre de Journal, affin d'aprendre aux siècles avenir, tous les glorieux succez de ce temps, par lesquels on connoistra la felicité du Gouvernement, la tranquilité des Peuples, les mœurs, la grandeur, et la manificence du Royaume; Notamment de Paris, qui en est la capitale; La Clemence et la Justice du Roy, qui procure le repos et le bonheur du Public».

Permanence au Bureau les lundis, mercredis, vendredis, de une heure à six heures du soir (quatre et demie en hiver) «pour recevoir tous les Avis, Memoires, Placars, Affiches, Monitoires, Billets de pertes, de Maisons, d'Offices à vendre, etc. afin qu'il en soit fait mention dans le Journal de chacune semaine» (p. 8).

Contenu réel: événements du «vingt-septième Juin 1676. où commence ce Journal» (p. 3), au «Samedy 4. Juillet»; annonce de la victoire remportée par Vivonne à Palerme (27 juin), procès de la Brinvilliers (30 juin, 4 juil.), opéra d'Atys (30 juin), cadeau sur la Seine donné par Hervart à la présidence de Mesmes et à d'autres dames de sa famille, ainsi que par Rambouillet de La Sablière (2 juil.), nouvelles du temps (grosse chaleur, passim).

Principaux centres d'intérêt: l'actualité parisienne (tribunaux, théâtres, mondanités; «Avis et affaires de la semaine» apportés «au Bureau pour en instruire le Public», réclames en double page et en italiques; faits divers; météo).

Auteurs et compositeurs mentionnés: Quinault, Lully (succès de l'opéra d'Atys).

7Exemplaires B.N., Lc2 52. Autre exemplaire à la B.H.V.P., selon Heulhard.

8Bibliographie H.P.L.P., t. II, p. 7 et suiv.; H.G.P., t. I, p. 123 (à relever deux erreurs: 1) Le Bureau académique a suivi, et non précédé, le Journal de la Ville de Paris; 2) Le Bureau académique n'est pas seulement une bibliographie des nouveautés). Voir également la notice de la Liste des avis.

Réédition: A. Heulhard, Le Journal de Colletet, premier petit journal parisien (1676) [...], Le Moniteur du bibliophile, 1878. – Cousin J. «Le Journal de Paris de François Colletet», Bulletin de la société historique de Paris, V, 1878, p. 141-142.

Historique Ce Journal ne connut qu'un numéro: sur plainte d'Eusèbe Renaudot, qui fit valoir un ancien privilège, Louis XIV en interdit «le débit et l'impression» (Seignelay à La Reynie, 27 novembre 1676, dans Depping, Correspondance administrative sous Louis XIV; voir aussi Jal, Dictionnaire de biographie et d'histoire [...], Plon, 2e édition, 1872, art. «Colletet», p. 404, col. 1, et H.G.P., t. I, p. 123). F. Colletet dut changer de titre pour continuer l'entreprise, dont on pourra suivre la fortune ultérieure en se reportant au Journal des avis et des affaires de Paris.

Le Journal de la Ville de Paris, s'il avait vécu, se serait présenté comme une chronique hebdomadaire relatant jour par jour les événements de la semaine, et complétée par différentes annonces ou réclames. Il aurait constitué, selon la formule d'A. Heulhard, «le premier petit journal parisien».

Jean-Pierre COLLINET

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)