ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 670

JOURNAL DE MÉDECINE 1 (1683)

1Titres Journal de médecine ou observations des plus fameux médecins, chirurgiens et anatomistes de l'Europe, tirées des Journaux des païs étrangers, et des mémoires particuliers envoyez a Monsieur l'Abbé de la Roque.

2Dates Janvier - juin 1683. Mensuel, avec le numéro de janvier, dans la deuxième semaine de février 1683; dernière livraison, datée de juin, probablement au début de juillet 1683. Utilise le privilège du Journal des savants du 26 avril 1679.

3Description Composition du volume: 6 mois, janv. - juin 1683, 48 p. par numéro sauf le dernier, 44 p. Format in-12, 100 x 175.

4Publication La page de titre du volume conservé à la B.N. porte Jean Cusson, rue Saint-Jacques, et Florentin Lambert, rue Saint-Jacques, devant Saint-Yves, à Paris, alors que le Journal des savants du 12 juillet 1683 annonce Jean Cusson et Laurent d'Houry, à Paris.

5Collaborateurs Créé par l'abbé Jean-Paul de LA ROQUE, rédacteur du Journal des savants, mais la préface du Journal de médecine de 1686 laisse entendre qu'il aurait reçu de l'aide.

6Contenu Contenu annoncé et réel: mémoires et extraits de lettres concernant la médecine.

7Exemplaires B.N., 8º T33 7; B.L., PP 2826.

8Bibliographie Cité dans B.H.C. et H.G.P.F., t. I, p. 315.

Historique Après l'interdiction des revues de Nicolas de Blégny obtenue par la Faculté de médecine en mars 1682, l'abbé de La Roque tenta de capter le public ainsi libéré en créant un Journal de médecine. Ce titre plaçait l'ouvrage dans la filiation du Journal des savants, sur le privilège duquel il se greffait, et il reproduisait le titre-courant de la dernière revue de Blégny; aussi La Roque souligna-t-il dans son avertissement qu'il n'était: «ni le même, ni composé sur le modèle de celuy qui a paru ces dernières années».

Pourtant leur contenu diffère nettement; présenté comme une traduction de journaux de médecine allemands (sans doute les Miscellanea curiosa medicophysica de l'Academia naturae curiosorum, et les Acta medica et philosophica hafniensis de Thomas Bartholin) par un avis du Journal des savants du 24 août 1682, ce journal n'offrit pas des comptes rendus de cures et des remèdes, mais des observations curieuses et des mémoires sur des affections rédigés, disait l'Avertissement, selon la forme éprouvée par son aîné: «c'est à dire que quelquefois on fera parler les Auteurs en personne suivant qu'ils s'énoncent eux-mêmes dans leurs observations ou dans leurs lettres; et quelquefois pour éviter les discours superflus... on en donnera de simples extraits».

Annoncé par le Journal des savants du 8 février 1683, le premier des six numéros de ce mensuel s'ouvrait sur une dédicace au médecin du Roi, Antoine Daquin, gage de protection envers la Faculté de médecine et sceau de garantie pour les lecteurs, et il offrait, comme les livraisons suivantes, des mémoires issus de la correspondance de l'abbé de La Roque ou de ses réunions académiques, mêlés de quelques articles extraits des Acta medica, des Philosophical Transactions et des Miscellanea curiosa.

La disparition de ce premier Journal de médecine après son sixième numéro, daté de juin 1683, peut recevoir trois sortes d'explications: d'abord une intervention de la Chancellerie craignant qu'un seul journaliste ne puisse mener à bien deux périodiques; plus encore l'insuffisance du débit faute d'un cadrage clair dont témoignent les nombreuses références au Journal des savants; enfin la présentation du Journal de médecine sous les noms de deux associations de libraires laisse supposer que la revue pâtit du différend qui opposa, cette même année 1683, Cusson et Lambert, libraires associés un temps pour éditer le Journal des savants.

L'abbé de La Roque n'abandonna pourtant pas ce projet, et dès 1686, il transporta le titre chez un nouveau libraire où il connut une existence tout aussi brève.

Jean-Pierre VITTU

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)