ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 676

JOURNAL DE MUSIQUE 2 (1770-1777)

1Titres Journal de Musique historique, théorique, pratique Sur la musique ancienne et moderne, les Musiciens et les Instrumens de tous les temps et de tous les Peuples. Janvier 1770.

Devient en juin 1770: Journal de Musique historique, théorique, pratique Sur la musique ancienne et moderne, dramatique et instrumentale chez toutes les nations, dédié à Mme la Dauphine.

Puis en 1773: Journal de musique.

2Dates 1770-1777. 12 volumes.

Privilège du 1er janvier 1770; 1773. Mensuel. Interruption en 1771-1772.

3Description Volumes de 320 à 350 p., composés de fascicules de 78 à 82 p. in-4º.

Frontispice en haut de la page au début de chaque cahier.

Juin 1770: dédicace à la Dauphine.

4Publication «Vallat de Chapelle, sur le perron de la St. Chapelle, au Palais et au bureau du Journal de Musique, rue Montmartre».

Ensuite, en 1773: «Ruault, rue de la Harpe & bureau du Journal de Musique, chez Mlle La Roche, rue des Prouvaires. Rue Montmartre, vis-à-vis la rue des vieux anges».

15 # Paris, 19 # province (1770). 12 # Paris, 15 # province (1773).

5Collaborateurs 1770: Nicolas-Etienne FRAMERY. Mais il semble que sa collaboration cessa par la suite.

6Contenu En 1770 on annonce des airs anciens et nouveaux, des duos et accompagnements de harpe, guitare, flûte et clavecin. On invite à contribuer par des morceaux moyennant une récompense. On veut diviser le journal en 5 parties: recherches sur la musique, productions nouvelles, articles sur différents instruments et un tableau en 3 rubriques: acoustique, pratique et historique.

En 1773, le journal ayant cessé en avril 1771, parce qu'il n'avait pas rempli ses promesses, reprend. On promet d'éviter ces défauts. Cette fois on annonce 3 parties: mélanges et anecdotes, extraits et annonces, avis divers. Mais ce sera un programme flexible et modifiable selon les vœux du public.

En 1777, on garde le format précédent, en 3 parties.

Contenu réel 1770: on respecte le programme; on publie des recherches historiques, des anecdotes, des extraits sur la musique et les musiciens, une description de la nouvelle salle de l'Opéra, etc. Des morceaux de musique sont ajoutés à chaque cahier, composés par Lagarde, Bailleux, Framery, Grétry, Philidor, etc. environ 10 p. On trouve dans chaque cahier des rubriques sur les spectacles à la Cour (par exemple ceux donnés lors du mariage du Dauphin), une autre sur les concerts spirituels; la comédie italienne, quelques spectacles (non seulement musicaux) et concerts à Londres. Ce format ne change pas beaucoup à la reprise du journal en 1773.

On insère alors un examen d'un écrit de d'Alembert, Sur la liberté de la musique; puis un compte rendu sur l'ouvrage de Burney (Present State of Music in France & Italy). Dans le cahier 3, 1773, on imprime Pygmalion de J.-J. Rousseau; dans le nº 4 une vie de Graun et un compte rendu sur le Spectateur français de La Croix; dans le nº 5 un extrait des Questions sur l'Encyclopédie de Voltaire; dans le nº 6 le Voyage français en Italie (35 p.).

En 1777, le format est gardé, mais on trouve bien moins de comptes rendus de spectacles (ainsi résume-t-on les années 1774-1776 brièvement) et plus de musique (couplets, romances, etc.). De longs extraits traduits de l'ouvrage de Burney; un essai intitulé «Réflexions sur les meilleurs moyens de naturaliser en France le goût de la bonne musique»...

Des tables alphabétiques à la fin de chaque cahier.

7Exemplaires B.N., Bp 105; V 25404-25408 (inc.); Opéra, pi 61 (inc.).

8Bibliographie DP2, art. «Framery».

Henry STAVAN

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)