ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 69

AFFICHES DES ÉVÊCHÉS 1 (1773-1778)

1Titres Affiches, annonces et avis divers pour les Trois-Evêchés et la Lorraine; Affiches, annonces et avis divers pour la Lorraine et les Trois-Evêchés: les deux titres coexistent selon la zone de diffusion.

Continuation des Affiches de Lorraine et des Affiches des Trois-Evêchés (1769-1773); continué par les Affiches des Evêchés et Lorraine (1779-1790), puis en juillet 1790, par le Journal des départements de la Mozelle, de la Meurthe, de la Meuse, des Ardennes et des Vosges.

2Dates Hebdomadaire paraissant le jeudi, 9 janvier 1773 - 31 décembre 1778.

3Description Un volume par année; pour 1773, les suppléments de la conservation des hypothèques sont à part (214 + 58 p.); ensuite, ils seront compris dans la même pagination (entre 180 et 228 p.). Cahiers de 4 p. in-4º sur deux colonnes, 175 x 245.

4Publication Metz, Jean-Baptiste Collignon, puis, à partir du 7 mars 1776 (nº 10), Joseph Antoine, premier imprimeur des Affiches de Lorrraine et des Affiches des Trois-Evêchés.

Souscriptions à Metz, chez Brondex, rue des Récollets, nº 1077, et à Nancy chez Gervois, libraire rue du Pont-Mouja. Prix sans changement: 7 # 10 s. par poste pour la province, 9 # pour le royaume.

5Collaborateurs Albert BRONDEX.

6Contenu Mêmes rubriques que pour les Affiches dont il prend la suite, mais l'accent est mis sur la vie locale, par exemple, sur la création d'un évêché à Nancy (1778), sur l'établissement des Lombards (prêteurs sur gages) à Metz au XIIIe siècle (1778, nº 9), sur la traduction d'une prière faite tous les jours à la synagogue de Metz pour la grossesse de la Reine (29 oct. 1778). Certains lecteurs encouragent cette tendance; dans une lettre au rédacteur (31 déc. 1778), un abonné de dix ans écrit: «J'ai vu avec plaisir ce rejeton transplanté de la capitale à Metz. Dieu sait combien il a eu de mal à y prendre racine; mais il a végété, et peut-être survivra-t-il parce qu'il est d'une utilité incontestable». Il lui assigne un double objectif: «dès qu'un fait quelconque peut être utile ou agréable à la plus petite classe des habitants de cette province, vous devez en rendre compte. Voilà votre première obligation. La seconde, c'est de rassembler avec soin tous les matériaux qui doivent servir à l'histoire de votre pays [...] C'est le dépôt où dans la suite ceux qui l'auront oublié le retrouveront, et où ceux qui l'ignoraient pourront l'apprendre».

L'année 1778 voit l'apparition d'un concurrent dont les Affiches devront tenir compte: le Journal de Lorraine et Barrois, dont le privilège date du 28 janvier 1778. Les rapports entre les deux journaux sont très mauvais en 1778; les polémiques sont nombreuses et provoquent des échanges assez vifs; le rédacteur de Metz affirme «qu'un cadet dont la légitimité n'est pas reconnue devrait au moins avoir de la politesse pour son aîné» (10 déc. 1778). Thérin, fort de son privilège, lui répond: «Vous ne pouvez être mon aîné, puisqu'il s'en faut bien que nous soyons de la même famille». Mais la coexistence provoquera des changements bénéfiques.

7Exemplaires B.M. Metz, LSG 112; B.M. Nancy, 775260; B.N., 4º Lc9 90.

8Bibliographie Barbé J.J., Les Journaux de la Moselle: bibliographie et histoire, Metz, Imprimerie Lorraine, 1928. – Cabourdin G., «En feuilletant les Affiches, annonces et avis divers pour les Trois Evêchés et la Lorraine (1775)», Bulletin de la Société des études locales de l'enseignement public, n. s., nº 20, janv.-mars 1963. – Ronsin A., Les Périodiques lorrains antérieurs à 1800: histoire et catalogue, Nancy, 1964.

Denise KOSZUL

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)