ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 703

JOURNAL DES JOURNAUX (1760)

1Titres Journal des Journaux ou Précis des principaux ouvrages périodiques de l'Europe, par une société de gens de lettres. Dédié à son Altesse Sérénissime électorale palatine.

2Dates Janvier - avril 1760. 2 volumes. Date du prospectus: 1759, 16 p., in-8º. Périodicité: bimensuelle. 24 «journaux» par an; 6 vol. annoncés (t. I, p. 176). Les deux volumes sont datés: 1760.

3Description Chaque volume est divisé en «Journaux».

Nombre de p. des volumes: t. I: XVI-704 p.-5 f.; t. II: 1 f.-517 p.-1 f. Cahiers de 16 p., 95 x 182, in-8º.

Devise: Quid verum atque decens curo et rogo et omnis in hoc sum, Hor. Epist. ad Moec., L I.

4Publication Mannheim, «De l'Imprimerie Electorale». Les souscriptions se faisaient chez A. Hetner, «directeur de la correspondance, en son bureau, sous les arcades, proche la Douane, à Mannheim». Imprimeur: Imprimerie électorale.

Souscriptions: 11 florins d'Empire ou 24 #.

5Collaborateurs Auteurs: CAUX DE CAPPEVAL (DP2); abbé REGLEY (DP2); Ch.L. de PORTELANCE (DP2).

6Contenu Principaux centres d'intérêt: littérature, sciences, archéologie, histoire, géographie, voyage, pièces de poésie, médecine.

Principaux auteurs étudiés: d'Alembert, t. II, p. 46; Encyclopédie, t. I, p. 289; La Condamine, t. II, p. 261 et p. 475; Voltaire, t. I, p. 38, 244, 579 (Candide), 632.

Une table se trouve à la fin de chaque volume.

7Exemplaires Collections étudiées: Ars., 8º H 26383 (1-2); Städtiches Reiss Museum (Mannheim), MH Zs 28; autre collection complète: Ste G., AE J 8º 94 FA.

8Bibliographie Voss J., «Mannheim als Verlagsort französischen Journale im 18. Jahrhundert», Mitteilungen der Gesellschaft der Freunde der Universität Mannheim, octobre 1986, p. 41-48.

Historique Portelance, Caux de Cappeval, l'abbé Regley, en rédigeant ce Journal des journaux (dédié à l'Electeur palatin), avaient une triple intention. D'une part, ils se proposaient de «faire un extrait fidèle et raisonné des ouvrages les plus récents qui se trouvent dans les journalistes» (sic). Les auteurs du Journal des journaux dépouillaient 36 périodiques, dont 7 en allemand, 2 en anglais, 2 en latin et 1 en italien, et choisissaient les articles jugés les plus intéressants pour les «fondre dans un [et] les comparer ensemble» (Discours préliminaire, t. I, p. XI). D'autre part, constatant que des «pièces fugitives» qui «brillent par l'esprit» ou qui «présentent une morale et des recherches utiles» sont souvent perdues, les trois auteurs entendent les recueillir dans leur Journal des journaux (ibid., p. XII). Enfin, ce périodique aura un rôle d'annonceur: il signalera «tout ce qu'il y a de nouveau en fait de spectacles, de musique, de peinture, de gravures, d'arts agréables». Par conséquent, «notre journal est de nature à pouvoir tenir lieu de tous les journaux, [...] il les remplace et [...] il paraît suffire où ils ne sont pas; mais il ne les détruit pas où ils sont» (ibid., p. XIII).

Hervé GUÉNOT

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)