ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 722

JOURNAL DU MONDE (1771)

1Titres Journal du Monde ou Géographo-historique, orné de cartes analytiques pour l'étude de la géographie, et de cartes itinéraires pour l'usage des voyageurs, par une Société de Gens de Lettres.

2Dates Mai - juillet 1771; privilège du 17 janvier 1771 au nom de Brion de La Tour, qui le cède à Morlet le 26 janvier 1771. Le Journal du monde est annoncé dans le Journal de la librairie du 30 mars 1771 (nº 13, art. 8, «Livres nationaux, avec privilège»). Périodicité annoncée: mensuelle; il paraîtra en fait 2 numéros par mois, soit au total 6 numéros (cf. Affiches de Lyon, 24 juil. 1771).

3Description Format in-8º; cartes dépliantes en couleurs.

4Publication A Lyon, chez Morlet, au Cabinet littéraire de la Place des Terreaux, et à Paris, chez Lejay, rue Saint-Jacques.

Abonnement à 24 #, franc de port; 2 # 8 s. par cahier séparé; «pour Lyon, où s'imprime le journal, 19 # 4 s.» (Gazette de France, 8 juil. 1771).

5Collaborateurs Louis BRION DE LA TOUR père (ingénieur du Roi, géographe et démographe).

6Contenu Le contenu répond au programme énoncé dans le titre développé.

7Exemplaires B.N., G 24963 (nº 1 et 3-4, prospectus); – G 30887 (nº 1 et 3-4).

8Bibliographie Gazette de France, 17 mai et 8 juil. 1771; Affiches de Lyon, nº 30, 24 juil. 1771. – Pailhes J.L., La Librairie et le cabinet littéraire de Claude Morlet à Lyon, au XVIIIe siècle, mém. dact. de l'E.N.S. des bibliothécaires de Lyon, 1979, p.18-20 (ouvrage d'où sont tirées la plupart des informations recueillies ici).

Historique L'aventure de ce périodique spécialisé s'inscrit dans un court semestre en 1771: enregistré en janvier, lancé en mai (Gazette de France, 17 mai), il ne subsiste que jusqu'à juillet (Affiches de Lyon, 24 juil.). Son rédacteur, Louis Brion de La Tour, ingénieur du Roi et géographe, est peu connu; son fils seul figure dans le D.B.F. Après avoir publié un Atlas général, civil, ecclésiastique, historique, géographique en 1766, il eut l'idée d'exploiter ses connaissances dans une publication périodique. Une fois obtenu un privilège, il le céda au libraire Morlet. L'entreprise ne dut guère répondre aux espérances de ce dernier, non plus qu'à celles de ses créanciers; ils jugèrent pourtant l'année suivante qu'il pouvait «tirer de gros avantages du privilège» de ce journal (A.D. Rhône, série E, minutes Me Soupat, assemblée des créanciers, 22 avril 1772). Brion de La Tour ne semble pas avoir poussé la rédaction au-delà du nº 6 (Affiches de Lyon, 24 juil.). Morlet perdait dans cette opération 2400 #, plus 300 # dues par Brion de La Tour pour 100 volumes que le libraire lui avait fournis, ainsi que 1057 # en billets (A.D. Rhône, ibid., bilan du 18 avril 1772).

Le cabinet de Morlet, maintenu pendant neuf ans, proposait en tête de son catalogue les périodiques suivant: Gazette de France, Journal des savants, Mercure de France, Journal encyclopédique, L'Année littéraire, Gazette salutaire et Journal de médecine [Recueil périodique d'observations de médecine].

Robert FAVRE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)