ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 746

JOURNAL HISTORIQUE DE LA RÉPUBLIQUE DES LETTRES (1732-1733)

1Titres Journal Historique de la Republique des Lettres.

2Dates Juillet 1732 - décembre 1733. Trois tomes.

Périodicité annoncée et réelle: tous les deux mois. Neuf livraisons. T. I, juil.-déc. 1732; t. II, janv.-juil. 1733; t. III, juil.-déc. 1733.

3Description Chaque tome est divisé en trois parties, chaque partie (qui correspond à deux mois) en articles, lesquels sont suivis et (ou) d'un Catalogue de livres nouveaux accompagné de quelques remarques et (ou) de Nouvelles littéraires.

T. I: 439 p. (Ire partie: p. 1-152, 7 art. + Catalogue + Nouvelles; IIe partie: p. 157-312, 8 art. + Catalogue; IIIe partie: p. 313-439, 7 art. + Catalogue + Nouvelles); t. II: 444 p. (Ire partie: p. 1-156, 11 art. + Catalogue + Nouvelles; IIe partie: p. 157-312, 14 art. + Nouvelles; IIIe partie: p. 313-444, 8 art. + Catalogue + Nouvelles); t. III: 446 p. (Ire partie: p. 1-16, 12 art. + Catalogue; IIe partie: p. 157-312, 11 art. + Catalogue + Nouvelles; IIIe partie: p. 313-446, 6 art. + Nouvelles).

Cahier de 16 p., 95 x 155, in-8º.

2 planches (t. I), 4 planches (t. III).

4Publication A Leyde, chez Theodore Haak et Samuel Luchtmans.

5Collaborateurs Elie de JONCOURT et autres membres de la Société qui composa le Journal littéraire de La Haye, de janvier 1729 à juin 1732.

6Contenu Contenu annoncé: référence est faite au propos qui présida au renouvellement du Journal littéraire en 1729: cf. Journal littéraire de La Haye, t. XIII, Avertissement, lequel renvoie au plan fixé en 1713 (t. I, Avertissement du libraire et Préface): il s'agit d'«informer de l'état des sciences et des occupations des savants», «des événements de la République des lettres». Deux parties prévues: «extraits des livres nouveaux» (avec appréciation du mérite de l'ouvrage, sauf en matière de théologie); «nouvelles littéraires» et pièces en prose ou en vers.

Contenu réel: extraits ou précis d'ouvrages publiés de 1729 à 1733, écrits en français, latin, hollandais, anglais, italien ou traduits du latin, de l'italien et de l'anglais, et relatifs à la religion (théologie, histoire sacrée et ecclésiastique), aux sciences (physique, chimie, histoire naturelle, anatomie, médecine, pharmacie, mathématiques, astronomie), à l'histoire (ancienne et moderne, civile, politique et militaire) et à la littérature (théâtre, poésie et romans). Nouvelles littéraires de Paris, de Londres et des principales villes d'Allemagne, des Pays-Bas et de l'Italie.

Principaux centres d'intérêt: la variété des matières abordées; la place importante faite aux productions d'Angleterre et des Pays-Bas (notamment histoire des Pays-Bas); l'éclairage protestant de l'analyse religieuse; le souci de déceler et d'expliquer le «bon» et le «mauvais» d'un livre.

Principaux auteurs étudiés: Bayle, Boerhaave, Boulainvilliers, Burnet, Crousaz, Descartes, 's Gravesande, Lambert Ten Kate, Marsigli, Maupertuis, Musschenbroek, Newton, Pluche, Poleni, Pope, J. Rousset, abbé de Saint-Pierre, J. Saurin, Swift, Tindal, Voltaire.

Chaque partie est précédée d'une table des articles non paginée, chaque tome comprend une table des matières semestrielle non intégrée.

7Exemplaires B.N., Z 39559-39561; Ars., 8º H 26626 (1-3).

8Bibliographie Mentions dans les Lettres sérieuses et badines, La Haye, t. VII, I, 1732, pp. 237-40 et II, p. 454-456. – Hatin, G.H., p. 215; – Couperus, p. 186. – Berkvens-Stevelinck C., «Une source délicate de l'étude de la presse ancienne: les catalogues de manuscrits», Le Journalisme d'ancien régime, Lyon, P.U.L., 1982, p. 11-19.

Historique Quand le Journal littéraire de La Haye, imprimé depuis janvier 1729 chez Gosse et Néaulme, est, en juin 1732, racheté par les libraires J. Swart et J. Van Duren (la rédaction en est alors confiée à La Barre de Beaumarchais), les journalistes qui avaient participé à la continuation du Journal littéraire de janvier 1729 à juin 1732 décident de poursuivre leur travail en changeant le titre du périodique. C'est ainsi qu'est publié à Leyde le Journal historique de la République des Lettres qu'un Avertissement (t. I, I) présente comme une «suite du Journal littéraire de La Haye», mais aussi, si tel est le désir du lecteur, comme «un ouvrage tout à fait nouveau». Contradiction qui traduit un certain embarras des rédacteurs (Th. Haan et S. Luchtmans précisent ne point avoir eu part à cet Avertissement, œuvre de P. Marchand) et que n'ont pas manqué de relever et de dénoncer les nouveaux propriétaires du Journal littéraire. Ceux-ci, en effet, invoquant «les règles de l'équité» et «les usages et les lois de la librairie qui attachent» aux acquéreurs d'un journal «le droit exclusif» d'en imprimer la continuation, s'élèvent contre «l'irrégularité» de la démarche, s'indignent d'une «usurpation si visible» et affirment que «la société qu'on assure être la même» est, en fait, «réduite à un ou deux subalternes» (Lettres sérieuses et badines, art. cit.). Affirmation que repoussent vigoureusement les auteurs du Journal historique de la République des Lettres qui, dès la 2e livraison, rappellent, dans un Avertissement, que ladite société «se trouve dans le même état où elle est depuis deux ans» et «que tous les membres ont part» au Journal historique. A quoi J. Swart et J. Van Duren répliquent: «ce ne sont les mêmes qu'en partie»... De toute façon, il faut reconnaître que les rédacteurs adoptent les vues et les règles du Journal littéraire. Même plan, même méthode, qu'il s'agisse des précis de livres ou des nouvelles «données telles qu'elles sont reçues». Des extraits d'ouvrages commencés dans le Journal littéraire sont poursuivis et de nombreuses références sont faites à des tomes antérieurs de ce même journal (notamment t. 13-19). Comme dans le Journal littéraire de La Haye, les articles accompagnés d'annotations en marge sont rehaussés de remarques des journalistes et s'achèvent en général sur un jugement d'ensemble du livre. De sorte que jusqu'en décembre 1733 le Journal historique de la République des lettres prolonge l'esprit du Journal littéraire, lequel d'ailleurs, à partir de 1733, paraît parallèlement (t. XX, I et II).

Robert GRANDEROUTE

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)