ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 77

*ALMANACH BIBLIOGRAPHIQUE POUR L'AN MDCCIX (1709)

1Titres Almanach bibliographique pour l'an MDCCIX contenant le catalogue des livres imprimez dans ce Royaume pendant l'année 1707; les Titres des Edits et Déclarations du Roy de la mesme année; les Archevêchez et Evêchez de France... etc.

2Dates Parution sans doute au début de 1709. Privilège du 31 décembre 1707, enregistré le 5 janvier 1708 (B.N., f. fr. 21949, p. 297). Prospectus sans date (B.N., f. fr. 21739, fº 35). Annonce d'une parution annuelle, mais en réalité un seul volume parut.

3Description Un volume de 144 p., in-12, 130 x 180.

4Publication Paris, chez Charles Huguier, rue de la Huchette, à la Sagesse.

5Collaborateurs L'abbé de LA MORLIÈRE, docteur en Sorbonne.

6Contenu Le prospectus annonce «une note de tous les livres qui s'impriment en France», mais le volume contient aussi, sans lien, une liste des archevêchés et évêchés, les phases de la lune, un calendrier des saints, etc.

7Exemplaires Volume étudié: B.N., Q 5412.

8Bibliographie Mention dans la presse du temps: Nouvelles de la République des Lettres, janvier 1709 (éd. 1720, p. 101-110).

Mentions dans Barbier et dans Quérard.

Historique L'échec de l'éphémère Almanach bibliographique nous éclaire autant sur l'importance économique de la presse périodique que sur la fixation de ses normes au début du XVIIIe siècle.

Charles Huguier, libraire de la rue de la Huchette, ayant obtenu le 31 décembre 1707 un privilège de trois ans pour publier sous le titre d'Almanach bibliographique, «un volume commode et portatif» contenant une liste de tous les livres imprimés en France cette même année (f. fr. 21949), il adressa un prospectus à ses confrères pour présenter son projet augmenté d'«un calendrier des Saints de France et des diverses phases de la Lune», et pour leur demander de l'informer des titres et prix de leurs nouveautés (f. fr. 21739).

Le libraire en confia la réalisation à l'abbé de La Morlière, éditeur d'un choix tendancieux des conversations littéraires de David Ancillon, imprimé à Rouen sous l'adresse supposée d'Amsterdam. La Morlière semble avoir imposé sa marque au dessein, puisque dans l'unique livraison de l'Almanach parue au début de 1709, aux rubriques annoncées par le prospectus de Huguier s'ajoutaient une liste des archevêchés et évêchés de France, une table de l'éclipse du 16 avril 1707, un inventaire des édits et déclarations donnés cette même année et enfin «un vocabulaire de la langue des sauvages qui habitent les terres magellaniques».

Les Nouvelles de la République des Lettres présentèrent cette publication dans un article de janvier 1709 dont les critiques dessinaient les règles du journalisme littéraire. L'auteur de cet article condamnait, dans l'esprit des Jugements des sçavans de Baillet, l'inadéquation du titre au contenu de l'ouvrage, qui compilait des titres au lieu de dresser la chronologie des parutions suggérée par le mot almanach. L'irrégularité et le manque d'organisation des parties de l'ouvrage joints au disparate des matières formaient, selon le critique, «une espèce de monstre littéraire». Enfin il dénonçait la réunion pêle-mêle de titres estropiés, révélatrice d'une ignorance des règles du classement bibliographique, à laquelle s'ajoutaient quelques louanges ou pointes hors de propos.

Entreprise d'un clerc cherchant un revenu et une position dans la République des Lettres et d'un libraire désireux de valoriser son fonds, l'Almanach bibliographique par son mélange maladroit des formules du catalogue, de l'annuaire et de l'éphéméride, et de son aspect informe, ne répondait à aucun usage et ne pouvait s'attacher un public.

Jean-Pierre VITTU

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)