ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 772

JOURNAL MILITAIRE 3 (1784)

1Titres Journal militaire, dédié à Monsieur frère du Roi. Comporte une couverture-titre imprimée (conservée pour le nº 10).

Continuation du Journal militaire 2 (1778-1779).

Continué par le Journal militaire 4 de Levacher de Valincourt (1785-1786).

2Dates 15 avril - 30 août 1784. Date du privilège: 25 août 1784 pour dix ans aux Religieux de la Charité (Registre des privilèges), daté du 9 septembre 1784 dans le Prospectus (p. X-XII). Mais l'approbation du nº 1 par Ph. de Prétôt est du 14 avril. Bimensuel.

3Description Collection lacunaire de 7 livraisons, pagination continue sur 6 numéros.

Nº 1-6 (15 avril - 30 juin 1784) précédés du Prospectus: un volume à pagination continue (XII-576 p.), tomé 1 au dos de la reliure. Nº 10 (30 août 1784), paginé de 279 à 372.

Cahier de 24 p., 92 x 163 (nº 1-6), 102 x 173 (nº 10, broché), in-12.

Illustration (au titre du nº 1): fleuron avec couronne de laurier et roses sur fond de soleil levant.

4Publication Paris. Valleyre, imprimeur-libraire, rue de la Vieille-Bouclerie.

Abonnement de 24 # à Paris, de 30 en province et à l'étranger: à prendre au couvent des Religieux de la Charité, rue des Saints-Pères, au bureau de la Procure.

5Collaborateurs Fondateurs: les Religieux de la Charité. Bureau: Hôtel de la Grecque, rue Plâtrière, près de la Grande Poste.

Collaborateurs: «Ouvrage rédigé par une Société de gens de lettres et d'anciens militaires» (titre-couverture). Abbé A... (nº 1 et 2).

6Contenu Le Prospectus ne donne pas de détails sur le contenu futur du périodique. Divisé en «articles» (une demi-douzaine par livraison), le Journal reprend à peu près les rubriques du Journal militaire et politique: biographies, ordonnances, mémoires techniques ou historiques. A partir du nº 4, et à la demande de nombreux lecteurs, création d'un article des «Promotions et mutations». De même, à compter du nº 6, article des «Pièces fugitives» («on nous reproche de négliger les ouvrages de littérature agréable, dont plus d'un militaire pourrait enrichir nos journaux», p. 570). Projet sans suite. Le nº 10 ne présente aucun article de ce type. Pas de compte rendu de nouveautés.

Auteur publié: M.D..., lieutenant au régiment D. (Les Animaux précepteurs. Fable, nº 6).

Tables par livraison au verso de la couverture imprimée (ex. conservé du nº 10).

7Exemplaires B.N., 8º Lc5 20 (1-2); 1) nº 1-6: volume relié en veau blond, tranches dorées, aux armes du baron de Breteuil, secrétaire d'Etat (Olivier 1481, fer non signalé); 2) nº 10: cartonnage moderne.

8Bibliographie B.H.C.

Sources manuscrites: 1784, 25 mai. Privilège aux Religieux de la Charité pour 10 ans. B.N., ms. f. fr. 22002, nº 3280. Registre des privilèges et permissions simples, p. 581. – Martin M., Les Origines de la presse militaire en France à la fin de l'ancien régime et sous la Révolution (1770-1790), Château de Vincennes, 1975, multigr., p. 48-51.

Historique Rédigé au profit de la Maison royale de Santé où les militaires recevaient gratuitement les soins des religieux de la Charité (Prospectus, p. 1), le Journal militaire eut une carrière vite interrompue, par l'insuccès sans doute, malgré les encouragements de Vergennes (nº 4). Cette feuille édifiante et aristocratique s'emploie aux réarmement moral de la noblesse militaire française. Les mémoires techniques sont très faibles (à l'occasion rédigés par des clercs: 15-30 avril 1784), mais la partie mondaine est l'objet de beaucoup de soin (biographies, promotions); le courrier des lecteurs porte essentiellement sur ces rubriques. Une section d'anecdotes que l'on pourrait qualifier de professionnelles font rêver le militaire (par exemple, la jeune fille travestie en soldat, vieux fantasme romanesque: 15 avril 1784). Sous cet aspect fardé, on peut cependant discerner quelques traits critiques: éloge de l'aristocratie provinciale contre la noblesse de Cour, méfiance à l'égard des ministres réformateurs (Martin, p. 51).

François MOUREAU

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)