ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 822

LETTRES HISTORIQUES (1692-1728)

1Titres Lettres historiques contenant ce qui se passe de plus important en Europe, et les réflexions nécessaires sur ce sujet.

Plus tard le sous-titre est modifié en: ... et les réflexions convenables à ce sujet.

Continué par les Mémoires historiques pour le siècle courant (1728-1742).

2Dates Janvier 1692 - juin 1728. 73 volumes. Mensuel paraissant le 16 du mois d'après «Le libraire au lecteur».

3Description Chaque numéro est composé de 5 cahiers de 24 p., soit 120 p. au total. Volumes de 700 p. in-12, 70 x 135; un volume comporte six numéros mensuels à pagination continue. Plus tard, la répartition des livraisons peut être plus variable, allant de 100 à 148 p.

Devise (de l'éditeur Moetjens): Amat libraria curam.

Hors-texte pliants assez fréquents au début, figurant surtout des plans, flottes, etc., relatifs aux campagnes militaires.

4Publication La Haye, Adrien Moetjens, marchand libraire près la Cour, à la Librairie française (1692-1711); puis à Amsterdam, chez Jacques Desbordes (juil. 1715), et ensuite chez la veuve de Jacques Desbordes (avril 1718).

5Collaborateurs L'auteur initial, qui se déclare protestant et «Hollandais par inclination et par devoir, s'[il ne l'est] pas par naissance», n'a pas été identifié avec certitude. Barbier attribue le périodique à Basnage, J. Bernard, J. Dumont, et autres. Jean DUMONT (1666?-1727) aurait été, selon Lenglet-Dufresnoy, l'un des principaux rédacteurs de 1692 à 1710; cependant il n'est venu en Hollande qu'en août 1692 alors que les Lettres historiques débutent en janvier. Jacques BERNARD (1658-1718), théologien et pasteur né à Nyons et établi en Hollande, qui a travaillé à la Bibliothèque universelle et aux Nouvelles de la République des Lettres, n'aurait écrit que les vol. VII à XIV de 1695 à 1698. Henri Basnage de Beauval (1657-1710) affirme en février 1694 ne pas savoir l'identité de l'auteur «qui se cache avec grand soin» (Bots, p. 41), mais en décembre 1695, il déclare au contraire: «C'est M. Bernard qui est auteur des lettres historiques qu'on donne tous les mois à ce qu'on assure» (Bots, p. 108). Jean-Blaise DESROCHES-PARTHENAY (1690-1766), en lançant les Mémoires historiques pour le siècle courant, se donne sur la page de titre pour «l'auteur qui a ci-devant fait les Lettres Historiques»; il est «sans doute le seul auteur des derniers volumes, sans qu'on puisse dire où commence sa contribution» (DP2).

6Contenu L'auteur annonce des nouvelles des «événements considérables» dans toute l'Europe, avec ses réflexions et celles qu'il recueille; des «pièces volantes qui regardent l'histoire» (traités de paix, déclarations de guerre, lettres d'ambassadeurs); les mariages, naissances et morts de «personnes distinguées»; batailles circonstanciées avec plans. Par contre, il s'occupera peu de la nature, des sciences, et des lettres, tous domaines déjà bien traités par d'autres. Chaque lettre traitera d'un seul pays à la fois et les sujets seront suivis de mois en mois. Avec le temps, le journal comporte de plus en plus de documents politiques.

L'auteur promet de la discrétion: «Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire; il faut en supprimer quelques-unes tout à fait, et se contenter d'en faire sentir d'autres à demi-mot; tant pis pour ceux qui ne pénètrent pas» (vol. II, Avertissement). Tout en se réclamant d'un désintéressement exemplaire il rejette une neutralité affectée et se déclare partisan de deux valeurs primordiales: le patriotisme hollandais et le protestantisme. Cependant il promet de «parler avec respect de toutes les puissances de la terre, amies et ennemies», de même que des religions (vol. I, Dessein de l'auteur).

Le journal prend la forme de correspondances politiques et militaires: cinq à dix lettres sur des pays différents dans chaque livraison; mais au début le correspondant dans chaque cas est le même et toutes, au début, sont datées de L** (La Haye?). Plus tard, la revue prend l'aspect d'annales par correspondance.

Index alphabétique des matières à la fin de chaque volume.

7Exemplaires B.N., G 16188-16260. L'erreur attribuée à Barbier selon qui il existerait une collection en 111 vol. semble être due à Hatin; en fait il s'agit d'un ajout à la main fait dans un exemplaire de Barbier. On ne parviendrait à un tel chiffre (d'ailleurs inexact) qu'en comptant les volumes des Mémoires historiques qui en sont la continuation.

8Bibliographie B.H.C., p. 55; H.G.P., t. I., p. 149. – Bots H. et Van Lieshout L., Contribution à la connaissance des résaux d'information au début du XVIIIe siècle; Henri Basnage de Beauval et sa correspondance, Amsterdam et Maarssen, APA-Holland University Press, 1984, p. 41 et 108.

Philip STEWART

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)