ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 878

*MÉMOIRES DE L'ACADÉMIE DE TURIN (1759-après 1789)

1Titres Miscellanea philosophico mathematica societatis privatae taurensis Tomus primus, puis Mélanges de philosophie et de mathématiques de la Société Royale de Turin (avec Miscellanea taurinensia en faux titre), puis Mémoires de l'Académie (Royale) des Sciences, puis Impériale, puis titre en italien...

2Dates Pour la période qui nous occupe, la collection comprend 9 volumes, les 5 premiers intitulés Mélanges..., les autres, Mémoires...

Les Mélanges sont soumis à la censure ecclésiastique de la Grande Chancellerie et portent ensuite l'inscription «Se ne permette la stampa». Les Mémoires portent à la fin du volume un permis d'imprimer signé du président de l'Académie (de Saluces puis Morozzo).

Les volumes sont datés 1759, 1762, 1766, 1770, 1774, 1786, 1788, 1791 mais ce sont les dates des mémoires qui font foi.

3Description Un volume contient les mémoires d'une ou de plusieurs années ou peut n'être qu'une «partie».

T. I: 1759, 146 + X + 146 p.; malgré son titre, contient 5 mémoires en français, 1 planche. T. II: pour les années 1760-1761, 344 + 106 p.; 8 mémoires en latin, 10 en français; 7 planches dont une carte du Pô. T. III: pour les années 1762-1765, 396 p., 6 mémoires en latin, 10 en français, 6 planches à la fin. T. IV: pour les années 1766-1769, 345 p. + 3 (errata); 4 planches. T. V: pour les années 1770-1773, séparé en «classe philosophique» (en fait chimie et histoire naturelle) et «classe mathématique»; 264 p. + 3 p. (errata); 5 planches. T. VI (ou I des Mémoires): pour les années 1784-1785, première partie: lvi + 497 p.; 7 planches dont une de 500 x 575, carte topographique et minéralogique des Etats du roi. T. VII, seconde partie: 454 p. + 159 p.; 1 planche + 3 tableaux. T. VIII: pour les années 1786-1787, 657 p. + 14 p., un mémoire en latin, 12 planches + 1 table. T. IX: pour les années 1788-1789, clx + 453 p. + 164 p.; 13 planches + 5 tables h.t.

Format in-4º, cahiers plus ou moins rognés, dimensions moyennes, 165 x 230 pour les Mélanges, 200 x 260 pour les Mémoires.

Une belle vignette sur la page de titre des Mélanges qui sont ornés de très beaux culs-de-lampe. Vignette en forme d'avers et de revers d'une médaille représentant Victor Amédée avec la devise Verita et utilitas sur la page de titre des Mémoires.

4Publication «Augustus taurinorum, Ex typographia Regia» (t. I). A Turin, De l'Imprimerie royale. A partir du t. VI: chez Jean-Michel Briolo, imprimeur-libraire de l'Académie.

5Collaborateurs Pour les principaux auteurs de mémoires, voir section 6.

Le directeur de l'impression des Ouvrages académiques et des correspondances est M. l'avocat Boccardi. C'est l'abbé de Caluso qui a écrit l'histoire qui figure au début du t. I des Mémoires. M. le comte Balbe, secrétaire-adjoint, fut chargé du mémoire historique qui figure au t. IX.

6Contenu Outre un mémoire historique, le règlement de la Société royale et la liste des officiers, les volumes contiennent essentiellement des mémoires. Ils regroupent les scientifiques les plus prestigieux de l'époque: La Grange (15 mémoires), Euler, qui écrit tantôt en latin (6), tantôt en français, Condorcet (6, non publiés ailleurs), Monnet (3), Haller, qui écrit en latin (3); Laplace (2), d'Alembert (2), Macquer (2), Berthollet (1). D'autres noms peut-être moins connus: Senebier, Dr Bonvoisin, Fontana, l'abbé Cigna, etc. Les «correspondants» sont publiés à part: parmi eux, Bernoulli, Monge, Berthollet, Lalande, de Saussure.

Au début de chaque volume on trouve une table de 2 à 4 p. des Mémoires. Un index de 6 p. (non paginées) à la fin du t. V. Enfin une table générale (Repertorio bibliografico delle publicazioni della Accademia delle Scienze di Torino), 1883, donne tous les titres (il est à noter que l'usage de la langue italienne apparaît en l'an X-XI et qu'il y a encore un article en français en 1880).

7Exemplaires B.N., R 5627-5635; table: R 5668.

Historique «Un goût décidé pour la physique & les mathématiques avoit lié trois personnes [...] M. le comte de Saluces, Mr Louis de la Grange & Mr Jean-François Cigna. Vers le milieu de 1757 ils s'assemblèrent chez le premier à conférer & faire des expériences: Mr Cigna tenait la plume». En 1759, sous les auspices du roi Victor Amédée ils purent publier leur premier volume. Haller et Euler s'étaient joints à la société puis 3 nouveaux associés et, de fil en aiguille, il se créa une académie et les publications de cette académie. L'«Histoire», contenue au début du t. VI donne aussi un compte rendu des cinq premiers volumes.

Dans le second mémoire historique on trouve les rubriques classiques: changements survenus dans l'Académie, séances mémorables, les objets principaux dont elle s'est occupée et le Tableau de l'Académie fin 1789. L'histoire a continué...

Anne-Marie CHOUILLET

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)