ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 93

AMUSEMENTS DE LA TOILETTE (1755-1756)

1Titres Amusements de la toilette, ou Recueil des faits les plus singuliers tragiques et comiques de l'amour passés en Hollande, en Angleterre et en France. Mêlé de quelques dissertations littéraires.

2Dates Deux tomes en 1755-1756. Périodicité annoncée: d'abord bihebdomadaire (mardi et vendredi), puis hebdomadaire (mardi). Les numéros sont datés de 1755, mais la page de titre porte la date de 1756. Ils ne sont pas numérotés et ne portent pas de date de jour ni de mois.

3Description Chaque tome comprend plusieurs numéros d'environ 16 p. Le premier volume compte 217 p., le deuxième 200 p. Certains numéros sont doubles (vol. 1, p. 33 et 2, p. 169). 92 x 150, in-8º.

4Publication La Haye, de l'Imprimerie de H. Scheurleer, F.Z. Libraire sur le Plein. Prix: 2 s. le numéro puis 1 s. (à la fin de la table des matières, t. I).

5Collaborateurs Anonyme («les très sincères adorateurs et très affectionnés serviteurs N.N.N.», t. 1, p. 12).

6Contenu Contenu annoncé: «Nous savons que, dégagés du préjugé vulgaire qui semblait concentrer votre sexe dans les bornes étroites de l'économie du ménage, vous n'avez, Mesdames, nuls momens oisifs. La lecture solide, souvent même les sciences abstraites remplissent les vuides que laisse la bienséance. Tant d'occupations ou sérieuses ou galantes ne nous laissaient point d'intervalles. La Toilette nous a paru le seul tems favorable [...] Nous vous offrons une feuille périodique en forme de Lettres adressées à l'une d'entre vous qui [...] offrira une matière suffisante pour calmer les ennuis de la Toilette par des traits badins, amusants et souvent instructifs [...] Votre éducation nous permet de les rendre utiles en y insérant de tems à autre des dissertations littéraires que nous espérons rendre d'autant plus avantageuses qu'elles seront plus courtes» (Epître dédicatoire au beau sexe, t. I). «A ces projets nous joindrons chaque mois un catalogue exact des Livres qui auront paru dans ces trois fertiles contrées pendant le cours du mois précédent [...] titres du livre [...] autant qu'il sera possible le nom véritable de l'auteur; le suffrage que les compatriotes ont porté de chaque ouvrage; quelquefois même le jugement que nous en formerons quand le goût national ne s'accordera pas avec celui du terroir; enfin les prix [...] Nous nous renfermerons dans les bornes de la modestie, sans ôter le sel de l'histoire [...] Nous en bannissons toute dissertation sur la religion et sur les affaires d'état. Ces points nous paraîssent être de ceux dont parle Tacite, sur lesquels il est plus avantageux de garder un silence respectueux que de chercher à les pénétrer» (t. I, p. 9-10).

Contenu réel: quelques anecdotes au sujet du théâtre, de la cour, de la faiblesse du clergé («je ne puis toucher aux fautes que le clergé peut commettre sans sortir du respect dû aux Autels qu'ils desservent» (t. I, p. 217). On trouve très peu de nouvelles littéraires ou de comptes rendus de livres nouveaux. Les tables des matières montrent fidèlement le contenu frivole du journal, par exemple: t. I, Femme anglaise qui oblige son époux à faire une pension à une de ses anciennes maîtresses (p. 69); Histoire hollandaise d'une fille qui, pour rompre ses fiançailles et épouser un autre, déclare qu'elle a eu un enfant (p. 81); Vengeance singulière d'une servante anglaise accusée par sa maîtresse d'un commerce avec son maître (p. 86); Histoire d'un Abbé mis en prison à Paris pour violence faite à une personne du sexe (p. 117); Dispense de Rome pour épouser une Tante (p. 212). T. II, Libations singulières faites à l'Amour sur un de ses autels publics (p. 110); Histoire française: effets funestes des divisions entre maris et femmes (p. 138); Avertissement par lequel l'Auteur apprend au public qu'il a trouvé le registre d'une matronne de La Haye, «contenant le nom de cent nonante filles enceintes qu'elle doit délivrer (p. 153)», etc.

Principaux auteurs cités: Boileau, Clément. Chaque tome comporte une table à la fin du volume.

7Exemplaires Opéra, 718; B.L., PP 4410.

8Bibliographie Gelbart N., Feminine and Opposition Journalism in Old Regime France: «Le Journal des Dames», 1759-1778, Univ. of California Press, 1987.

Historique Le but de ce journal paraît peu sérieux et son existence fut brève. «Un mot prononcé par vos belles bouches», écrivent les auteurs à leurs lectrices «en faveur ou contre nos productions, va en assurer ou renverser la fortune» (t. I, p. 8). Le premier tome est rempli de «lettres» qui nous montrent, soit que les auteurs se félicitaient eux-mêmes, soit que les lecteurs étaient vraiment contents au début. En effet ces «lettres» offrent des louanges assez indues: «Votre projet m'a paru révoltant [...] Quoi? me disais-je, un esprit hollandois à ma toilette? il prétend me raconter des nouvelles [...] et me forcer de convenir que la Hollande cultive les lettres et que ses sujets méritent une place dans le cercle des sçavants?» (t. I, p. 56). Une autre lectrice n'avait pas pris une assez bonne idée du journal; «lorsque vos feuilles en bannissant mes craintes, m'ont fait approuver votre projet [...] Oui, Monsieur, vous me paraissez un nouveau Spectateur, né pour l'utilité de la patrie» (t. I, p. 72). Et une autre lectrice encore remercie les auteurs pour un journal qui lui apprit «qu'une société de philosophes était réunie pour s'employer à notre instruction» (t. I, p. 77). Dans le deuxième tome on trouve un seul reproche: le journal n'a pas suffisamment de profondeur. L'auteur répond: «Oui, Madame, réjouissez-vous, nous nous disposons à remplir toutes les parties de notre premier plan. La frivolité ne sera plus l'unique aliment que nous vous présenterons. Le solide y suppléera, et nous tâcherons par la suite de mettre dans cet ouvrage une diversité en état de satisfaire à tous les goûts»; et «en particulier les historiettes seront précédées de dissertations littéraires et de remarques politiques» (t. II, p. 148-149). Malgré tant de promesses, les Amusements de la Toilette n'eurent qu'une existence brève.

Nina GELBART

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)