ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 972

LA NATURE CONSIDÉRÉE 2 (1787-1789)

1Titres La Nature considérée sous ses différens aspects, ou Journal d'histoire naturelle, «contenant: tout ce qui a rapport à la science physique de l'homme; à l'art vétérinaire, à l'histoire des différens animaux; au règne végétal, à la botanique, au jardinage, et à l'agriculture; au règne minéral, à l'exploitation des mines, aux usages des différens fossiles, et généralement à tous les arts. Ouvrage dans lequel on trouve les principes élémentaires des sciences, mis à la portée de tout le monde, et les découvertes qui se font dans les quatre parties du monde, avec des planches gravées en taille douce. Par une société de gens de lettres, et mis en ordre par M. l'abbé Bertholon, professeur de physique expérimentale des Etats-Généraux de Languedoc, des Académies des Sciences de Montpellier, Lyon, [...] et par M. Boyer».

Au deuxième tome le sous-titre est modifié pour substituer à «mis à la portée de tout le monde» l'expression: «mis à la portée du plus grand nombre des lecteurs»; et l'attribution à Bertholon dit maintenant: «rédigé et mis en ordre par».

Nouvelle modification du sous-titre en 1788: «Contenant tout ce qui a rapport à la science physique de l'homme, à l'art vétérinaire, à l'histoire des différens animaux; au règne végétal, à la botanique, à l'agriculture et au jardinage; au règne minéral, à l'exploitation des mines, et aux usages des différens fossiles; à la physique, à la chymie, aux mathématiques, à l'astronomie, à la géographie, à la navigation, au commerce, à l'architecture, à la gravure, et généralement à toutes les sciences physiques et à tous les arts. Avec les principes élémentaires des sciences, des notices historiques sur les savans, et un grand nombre de figures en taille-douce».

Continué par: Journal des Sciences utiles (1791).

2Dates 1787 - 1789. 9 volumes trimestriels. Deux livraisons par mois, le 10 et le 25. Prospectus du 15 novembre 1786: «Le journal des trois régnes sera imprimé sur beau papier, en caractères cicero; il sera composé de 84 feuilles. On y joindra toutes les gravures nécessaires». Un cahier de 112 p. in-8º tous les mois, ou un cahier de 56 p. chaque quinzaine, «selon que le public paraîtra le désirer». Avec approbation et privilège. Vol. 1-3 (1787), 4-6 (1788), 7-9 (1789).

3Description En 1787, chaque numéro est de 56 p. (3 cahiers de 16 p. plus un de 8 p.), les vol. sont de 448 p.; à partir de 1788, chaque numéro est de 64 p. (4 cahiers de 16 p.), les vol. sont de 512 p., et tous les numéros à partir de 5-6 sont des numéros doubles. Format in-8º, 110 x 190.

De 3 à 8 planches hors-texte par vol.

4Publication Périsse, Paris, pont Saint-Michel, au Soleil d'Or; d'autres librairies en province. Dans le Prospectus, adresses pour souscription à Lyon, Bordeaux, Nîmes, Turin, Milan, Lille, Bruxelles, Berne. Souscription: 27 # franc de port partout en France.

5Collaborateurs Pierre BERTHOLON, assisté par BOYER-BRUN de Nîmes. Au t. 3 de 1789 les noms des rédacteurs disparaissent de la page de titre. Des correspondants en Italie, Allemagne, Angleterre, Espagne, Amérique (Prospectus).

6Contenu «Occupés depuis bien des années de l'étude particulière de ces objets, nous nous sommes déterminés à répondre aux vœux d'un grand nombre de personnes, qui désirent de voir renfermées dans un seul ouvrage d'un prix modique, la partie élémentaire des sciences naturelles et physiques, trop négligée jusqu'à présent, et la partie savante qui comprend les principes profonds et les nouvelles découvertes. Nous emploirons donc tous nos soins pour les satisfaire, et notre ouvrage sera fait de telle sorte, que ceux qui n'ont aucune notion des sciences physiques qui ont rapport aux différents aspects sous lesquels on peut considérer la nature, en acquerront par la lecture de notre journal, une connaissance suffisante, et que ceux à qui la science n'est pas étrangère, pourront être instruits à l'instant des découvertes, des inventions et des ouvrages nouveaux.

«Mais, bien loin de nous livrer à des spéculations oiseuses, nous appliquerons nos connaissances à l'utilité. L'agriculture, cette science si nécessaire, occupera donc une place distinguée dans notre journal, et dans cette partie consacrée spécialement à ceux qui habitent la campagne [...]. On trouvera dans chaque cahier de notre ouvrage, des figures, pour faciliter l'intelligence des discours; ce qui formera, dans peu d'années, une collection sans égale jusqu'à ce jour, où l'on verra gravée une quantité d'objets curieux, qu'il serait très difficule de rassembler dans un Museum, soit en raison de leur rareté, soit en raison de leur grand nombre. Cette collection, formée successivement et presque sans frais, sera de la plus grande utilité pour toutes les classes de la société» (Prospectus, p. 4-5).

Les rédacteurs «recevront avec plaisir tout ce qu'on leur enverra d'utile et d'intéressant» (Prospectus). «On insérera encore dans chaque cahier une analyse des ouvrages nouveaux, faite avec la plus grande impartialité, et l'on y trouvera les nouvelles littéraires»: beaucoup de notices de livres en fin de volumes.

Chaque volume commence par une introduction générale qui annonce déjà des articles. Suivent d'autres articles en forme de lettres, des comptes rendus, mémoires, tables, rapports sur des académies provinciales, etc. Sujets représentés: une nouvelle espèce d'érable, la conservation des grains, une suite mensuelle des travaux des jardiniers, des tables avec les prix du blé depuis 1202 jusqu'à l'époque contemporaine; horlogerie, insectes, chirurgie; mécanique; mines, tableaux météorologiques; botanique; moulin à pommes de terre, machine hydraulique, maladies des chiens, manuel des goutteux et rhumatisants, culture du maïs, du blé, volcans dans la lune, mandragore, etc.

Pour le lecteur moderne signalons: le grand intérêt pour les aérostats; des reportages sur des voyages, comme celui de Lapérouse au Pérou, en Corse, au Cap de Bonne Espérance; une escalade du Mont Blanc et les observations de Saussure, observations de Crèvecœur sur l'Amérique; un memorandum de Condorcet; une notice sur Boscovitch, une autre sur James Cook; des articles sur Swedenborg, Aristote. Autre nouveauté: les titres des livres étrangers sont donnés dans l'original et en traduction française.

Chaque volume comporte une table générale non alphabétique.

7Exemplaires B.N., S 21312, 21314-21320 (t. 1, 3-9); – 16º S 1658 (t. 1-2).

8Bibliographie DP2, art. «Bertholon».

Historique Quoique le titre et presque tout le sous-titre de ce périodique soient textuellement empruntés à La Nature considérée de Buchoz (voir ce titre), la rédaction en est totalement indépendante; peut-être ce dernier en avait-il vendu les droits, comme ses soucis financiers l'avaient conduit à le faire pour d'autres de ses écrits.

Les derniers mots à la fin de 1789 («On rendra compte incessamment de cette dissertation [de M. Gaussen]») ne laissent pas deviner les causes précises de sa disparition subite. On sait qu'à cette époque la concurrence en matière de presse scientifique augmentait rapidement.

L'essentiel de ce périodique se retrouvera, une année après sa cessation, dans le Journal des sciences utiles, «par une société de gens de lettres. Rédigé et mis en ordre par M. l'abbé Bertholon [...]», qui paraît comme lui chez Périsse et en numéros doubles (livraisons mensuelles de 120 p. in-12º cette fois) pendant toute l'année 1791.

Henry STAVAN et Philip STEWART

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)