ISSN 2271-1813

 

Publication disponible:

Dictionnaire de la presse française pendant la Révolution 1789-1799

C O M M A N D E R

   

Dictionnaire des journaux 1600-1789, sous la direction de Jean Sgard, Paris, Universitas, 1991: notice 99

AMUSEMENTS LITTÉRAIRES 1 (1738)

1Titres Amusements littéraires, moraux et politiques.

Continuation de Mercure et Minerve.

2Dates Avril 1738 - juillet 1738; mensuel; la réédition est datée de 1739.

3Description La collection est reliée en un même tome avec Mercure et Minerve et son Supplément, et paginée à la suite; elle est divisée en mois, chacun comportant une table à la fin et divisé lui-même en articles: 5 (avril) + 7 (mai) + 10 (juin) + 6 (juil.), soit 29 en tout.

La réédition de 1739 contient une Lettre et Discours (12 p. non paginées) + 382 p. Cahiers de 16 p., in-8º.

Un catalogue des «Livres nouveaux et autres qui se trouvent à Berlin chez J.-P. Schmid» à la fin de chaque mois.

4Publication Berlin, chez Jean-Pierre Schmid.

5Collaborateurs L'auteur est J.H.S. FORMEY, mais il publie quelques lettres par l'abbé Le Blanc et M. Jourdan.

6Contenu Contenu annoncé: «Pièces fugitives, Extraits, Nouvelles politiques» (éd. de 1739, «Lettre à M. G.D.L.C.»). Contenu réel: pièces fugitives; poésie, critique littéraire; la dernière lettre de chaque mois est intitulé «Nouvelles politiques». Principaux centres d'intérêt: œuvres de morale, la poésie, l'Angleterre.

Principaux auteurs étudiés: Leibniz, Voltaire.

Table à la fin de chaque mois et une table générale des articles à la fin du volume, p. 379-381 (réédition de 1739).

7Exemplaires Ars., 8º H 26358 (bis): réédition de 1739.

8Bibliographie Réédition: Amusements littéraires, moraux et politiques, édition revue et augmentée, à Berlin chez Jean-Pierre Schmid, 1739.

Historique Ces feuilles, qui continuèrent le journal Mercure et Minerve, sont considérées par leur auteur, moins comme un vrai journal que comme un recueil de pièces divertissantes. Il s'en explique dans la lettre qu'il ajoute en préface à la réédition de 1739, lettre adressée à «Mr G.D.L.C.»: «Vous savez que c'est le fruit de quelques moments que j'ai enlevés à des occupations et des indispositions continuelles. Vous savez que j'ai plutôt cherché à m'amuser qu'à m'ériger en auteur. J'ai donc quitté la plume, aussi librement que je l'avais prise, sans renoncer pourtant au dessein de continuer, quand j'en aurais le temps et l'occasion. C'est pour faciliter une semblable continuation, que le libraire a jugé à propos de donner une nouvelle forme à ce petit ouvrage. Il avait d'abord paru sur le pied de Journal pour les Mois d'Avril, Mai, Juin et Juillet 1738. Le voici présentement dégagé de cette forme: on peut le considérer comme un Recueil de quelques pièces fugitives, Extraits, Nouvelles Politiques, etc., qui est complet, si l'Auteur en reste là» (15 avril 1739).

Formey a ajouté dans cette réédition, outre une table générale des articles, une pièce qu'il n'avait pu ajouter dans le journal, faute de place (Discours sur la prééminence de la Bête sur l'Homme).

La continuation de ce journal fut peut-être la Bibliothèque critique ou Mémoires pour servir à l'histoire littéraire ancienne et moderne que Formey a publiée avec d'Argens en 1745, suivie de l'Abeille du Parnasse (1750-1754).

Ann THOMSON

 


Merci d'utiliser ce lien pour communiquer des corrections ou additions.

© Universitas 1991-2017, ISBN 978-2-84559-070-0 (édition électronique)